PUB

Mobile banking : La Scpt innove bientôt un nouveau système avec des investisseurs marocains

L’évolution des transactions monétaires à travers le monde est marquée par le mobile banking. La Rdc est dans cette mouvance avec plusieurs opérateurs, mais privés. La bonne nouvelle aujourd’hui est que, la Société congolaise des Postes et Télécommunications, Scpt, ex Ocpt, va entrer dans cette compétition, en synergie avec des investisseurs marocains du domaine.

En effet, le DG a.i. de la SCPT Patrick Umba Banza a reçu ce lundi 03 février dans son Cabinet de travail, une délégation des investisseurs marocains du groupe HPS, réputée entre autres dans le Mobile banking. Une visite qui intervient quelques jours seulement après celle des investisseurs égyptiens.

Au cours de la réunion technique qui a tourné autour de l’expérience du groupe HPS sur le payement mobile, il a été clairement dégagée l’opportunité, pour le groupe marocain, d’accompagner la dynamique portée actuellement par les autorités congolaises, afin de contribuer à l’inclusion financière et au développement du payement mobile en Rdc.

A l’issue de cette rencontre, Nacer Amraoui, Directeur alliance et programme partenariat HPS solution, s’est exprimé au micro de votre média sur la quintessence de cette visite et le sens de l’accompagnement que son groupe attend apporter au de ce secteur en République Démocratique du Congo : « Nous avons 25 ans d’existence et nous sommes présents dans plus de 90 pays, nous avons confiance de plus de 350 institutions financières à travers le monde », avant d’ajouter « Aujourd’hui nous considérons que c’est peut-être un acte majeur de l’écosystème de la République Démocratique du Congo et donc, nous pensons qu’il est important de travailler avec eux  »..

Toujours au micro de votre média, le Directeur général a.i. Patrick Umba de la SCPT, a de son coté circonscrit le cadre de cette collaboration technologique avec le groupe marocain de HPS : « Vous savez que la Poste a une histoire ; c’est la toute première banque de l’histoire ; durant les années, nous avons perdu un peu ce rôle là. Alors, aujourd’hui nous sommes entrain de voir dans quelle mesure et avec quel partenaire travailler pour rejouer ce rôle là, d’inclusion financière  ».

Poursuivant son intervention, Patrick Umba n’a pas manqué d’évoquer un des atouts de la Sctp qui font défaut à ses potentiels concurrents : « la Poste a des bureaux partout à peu près 400 bureaux à travers toute la république. Nous voulons voir comment faire en sorte que la grande majorité de Congolais puisse participer et bénéficier de services financiers  ».

Les échanges avec les investisseurs marocains, démontrent la volonté du D.G.de la SCPT Patrick Umba Banza de conduire efficacement à bon port cette grande institution de télécommunications en République Démocratique du Congo. Une détermination qui illustre un engagement réel à matérialiser la vision du President de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui avait prôné 2020 comme l’année d’action.

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.