Leaderboard Ad

Nord-Kivu : Les FARDC mettent en déroute les Mai-Mai à Muhangi dans le territoire de Lubero

Cela s’est passé autour de 13h, heure de Muhangi en territoire de Lubero, chefferie de Baswagha, dans le Nord-Kivu.

D’après certains témoignages en effet, ces rebelles Maï-Maï étaient en train de surveiller de travaux communautaires Mai à Mavwe, un village situé à environ 3 km du centre de Muhangi. Ils ont été surpris par les FARDC basés à Muhangi renseignent de sources locales.

Du retour des FARDC à la poursuite de ces rebelles, un autre groupe de Maï-Maï a tendu une ambuscade aux Forces loyalistes vers un endroit appelé communément Lourde, a environ 50 m de la paroisse de Muhangi, sur la route Muhangi-vuyinga.
Il est fait état d’un bilan provisoire d’une maman, épouse d’un militaire FARDC, blessée au genou. Elle suit les soins dans une structure sanitaire locale.

Après ces affrontements, rebelles Maï-Maï ont pris le large jusqu’à Makoko. où ils se sont déjà installés à environ 7 km de Muhangi depuis quelques mois

La population locale appelle les Fardc à les sécuriser, en traquant comme il faut ces rebelles qui insécurisent le territoire de lubero.

Entre-temps plusieurs localités proches de Muhangi dont Kinyatsi,vMirinde, Kikyo, lutambi,.. demeurent encore sous contrôle de rebelles Maï-Maï, tantôt Mazembe, tantôt Ndc Rénové.

Dans cette même journée de lundi 4 novembre, deux Maï-Maï du groupe de Kilalo se sont rendus aux FARDC basés à Kirima en territoire de Lubero, sur la route Butembo-Manguredjipa. Ils étaient munis d’une arme ak47 et d’une machette.

Il est indéniable que la présence de ces éléments Maï-Maï cause la terreur au sein de la population du territoire de Lubero, soumise en plus au payement de 1000fc chaque mois, avec risque de maltraitances en cas de non paiement.

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.