PUB

Numérique : L’appel d’Augustin Kibassa aux jeunes

« Il y a beaucoup d’opportunités dans le numérique, les jeunes doivent s’impliquer… ». C’est en tout cas l’essentiel du message que le ministre Augustin Kibassa des Postes, Télécommunications, et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, PT-NTIC, a délivré dernièrement à l’occasion de la finale de la 3ème édition du POESAM 2019.

En effet, le Prix Orange de l’Entrepreneur Social (POESAM) 2019, a livré ses trois premiers lauréats pour la Rdc le jeudi 19 Septembre, au cours d’une cérémonie très haute en couleur qu’a abritée Fleuve Congo Hotel by Blazon Hotels, ex Kempinski.

Le ministre des PT-NTIC qui a honoré de sa présence cet événement en soutien à cet « acte de haute portée sociale » selon ses propres termes, a eu des mots justes pour s’adresser particulièrement aux jeunes à cette ère du numérique : « Il y a beaucoup d’opportunités dans le numérique, les jeunes doivent s’impliquer, tout le monde doit s’impliquer pour qu’on y arrive... le ministère des PTNTIC est un service public, les jeunes peuvent être sûrs que nous allons les écouter, les orienter, au mieux qu’on peut les aider. Je suis très heureux de voir d’ailleurs que Orange est prêt à accompagner aussi avec nous ces jeunes. Le gouvernement au fur et à mesure prendra ses responsabilités parce que c’est une responsabilité gouvernementale. Mon service est un domaine ouvert à tous particulièrement aux jeunes qui sont dans le numérique. Peut-être c’est avec eux qu’on peut organiser une campagne de faire comprendre à un plus grand nombre l’importance du numérique. »

La volonté manifeste d’Augustin Kibassa, à accompagner les jeunes pour leur épanouissement, est un signal fort que les concernés ne manqueront certainement pas de capter à sa juste valeur.

A noter que le Prix Orange de l’Entrepreneur Social, qui est à sa 3ème année en Rdc et 9ème année sous d’autres cieux récompense le meilleur projet d’entreprise innovante et responsable en Afrique et au Moyen-Orient.
Cette année, la compétition s’est déroulée en deux temps : les projets participent d’abord à une compétition nationale, puis un jury international attribue un grand prix aux meilleurs de chaque pays.

Pour cette 3e édition (POESAM) en Rdc, Le prix (6000 USD) a été remporté par Cédric Onoya porteur du projet E.Butshafu, une plateforme numérique qui consiste à optimiser le tri, la collecte, la récupération et la revalorisation de déchets.

Rolls Buanakweli

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.