PUB

Rdc : Le père du célèbre « Batteur de tam-tam » de la Fikin est mort

Décidemment le mois de Janvier en Rdc semble être le bourreau des Congolais. C’est au cours de ce mois, le premier de l’année, que plusieurs congolais sont tombés en martyrs de la lutte pour l’indépendance du pays. Patrice-Emery Lumumba et Laurent-Désiré Kabila sont tous tombés en héros au mois de Janvier. Le vaillant colonel Mamadou Ndala est tombé en héros armes à la main un 6 Janvier. Et dire qu’il s’en était fallu de peu pour que l’autre héros de la lutte pour la Démocratie, Étienne Tshisekedi quitte ce monde en Janvier, lui qui tomba un certain 1er Février. Et comme si ça ne suffisait pas, un digne fils de la Rdc, Lufwa Mawidi, vient de tirer sa révérence.

En effet, c’est ce lundi 13 Janvier 2020 que Le très célèbre sculpteur Lufwa Mawidi est mort à HJ Hospital, à Kinshasa Limete, aux environs de 17h00.
Auteur de plusieurs œuvres, la plus célèbre restera celle du batteur de tam-tam qui trône depuis de décennies à la Fikin.

D’après une source familiale, ce grand baobab était victime d’une fracture au niveau du bassin, mal qui a conduit à sin hospitalisation le mardi 7 janvier 2020. La même source renseigne que l’illustre disparu manifestait ces derniers temps beaucoup de fatigue, ce qui a même empêché une intervention chirurgicale. A 96 ans d’âge, André Lufwa pouvait-il supporter cela ? Seul Dieu connaît.

Né en 1924, André Lufwa Mawidi, est diplômé en sculpture en 1951 à l’école Saint-Luc de Kinshasa, aujourd’hui Académie des beaux-arts.

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.