Leaderboard Ad

Revue de Presse du 23 Septembre 2019. Avec ACP

Fin de la visite officielle du président de la République en Belgique et son entretien avec TV5 Monde et Le Monde

La fin de la visite officielle du président de la République en Belgique ainsi que son entretien avec TV5 Monde et Le Monde prédominent l’actualité des journaux kinois parus lundi 23 septembre 2019. « Fin de la visite officielle du Président Tshisekedi en Belgique », indique à sa manchette Agence congolaise de presse (ACP), signalant que le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, s’est dit satisfait de la reprise de la coopération avec la Belgique, après y avoir réalisé une mission politico-diplomatique et économique et sceller la normalisation des relations entre les deux pays ainsi rassurer les opérateurs économiques belges quant à la disponibilité de la RDC de les accueillir. Le média public signale, par ailleurs, que Tshisekedi s’est rendu à New York pour participer à la 74ème Assemblée générale des Nations unies ainsi qu’au sommet mondial sur le climat. « Entretien de Fatshi avec TV5 Monde et Le Monde », Forum des As fait savoir que

le président de la RDC, Félix Tshisekedi a répondu aux questions de TV5MONDE et du journal Le Monde, lors de sa première visite officielle en Europe. Sélectionnant des moments forts de l’entretien du président congolais, le journal écrit : La constitution de votre gouvernement a demandé sept mois de tractations entre votre coalition et votre prédécesseur Joseph Kabila. 66 ministres composent l’actuel gouvernement. Que répondez-vous à ceux qui voient dans ce nombre de ministres l’expression d’une cohabitation entre vous et l’ancien président Joseph Kabila ?

Je dis que c’est le prix à payer pour la paix. […] Le Congo ne peut pas se permettre de se payer une crise politique en ce moment qui bloquerait les institutions et la marche du pays. Il ne faut pas oublier qu’il y a quelques mois nous nous regardions en chiens de faïence, et c’est peu dire, avec nos amis de la coalition aujourd’hui, souligne le président congolais. Nous nous sommes combattus de manière rude pendant des années ; du jour au lendemain il fallait coaliser. […] Nous avons un sens idéologique commun, c’est-à-dire la social-démocratie […]. Nous espérons que ça marchera, on verra.

Forum des As revient sur l’affaire 15 millions titrant : « Félix Tshisekedi blanchit Vital Kamerhe ». « Je n’ai aucune preuve de sa méconduite “, déclare le chef de l’Etat dans un entretien avec TV5 Monde et Le Monde. Cité dans l’affaire de détournement de 15 millions de dollars américains, Vital Kamerhe peut désormais, compter sur le soutien de son chef. C’est donc tout dire, commente le journal de la 11ème rue Limete.

A la primature, titre, en outre le qiotidien : « Cabinets ministériels, les instructions fermes de Sylvestre Ilunga ». Dans le souci d’assainir les finances publiques, le Premier ministre a exhorté les membres de son équipe au respect du décret n°12/024 du 19 juillet 2012, écrit le quotidien, signalant que le chef du Gouvernement a rappelé que le décret sus intitulé a été pris pour assainir les finances publiques. Même s’il ne fournit aucune donnée chiffrée en termes du nombre limité de personnes dans chaque cabinet ministériel, on croit savoir que Sylvestre Ilunga Ilunkamba demande aux membres de son équipe d’éviter des effectifs pléthoriques.

« Rétro-commissions ou détournement des fonds sur l’affaire 15 millions, Félix Tshisekedi parle d’une confusion regrettable ! », révèle La Prospérité. Selon l’Inspection Générale des Finances, 15 millions de dollars ont disparu des caisses du Trésor. Ce scandale de la rentrée éclabousse votre directeur de cabinet, Vital Kamerhe qui a notamment, tenté de faire cesser les enquêtes. Savez-vous où se trouve cet argent ? « Selon mes informations, il s’agit non pas d’un détournement de fonds, mais d’une affaire de rétro-commissions. Nous sommes certains que ce n’est pas de l’argent volé au Trésor. En réalité, il y a eu de la maladresse. L’Inspecteur Général des Finances est un peu sorti de sa mission et je l’ai d’ailleurs appelé pour le lui dire, tout en l’assurant de mon soutien face aux menaces inacceptables qu’il a pu recevoir », écrit la consœur, tirant extrait de l’entretien du Chef de l’Etat, accordé à TV5 Monde et au Monde dans l’émission « Internationales », en marge de sa première visite officielle en Belgique.

Le journal fait savoir, en outre, que le conseil des ministres s’est également appesanti sur d’autres communications du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba en rapport avec les engagements souscrits par les membres du Gouvernement, lors de la signature de l’Acte d’Engagement Ethique ainsi que sur le rappel des procédures en matière des dépenses urgentes, conclut le tabloïd.

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.