Leaderboard Ad

Sécurité civile : Le Congo-Brazza se dote des premiers enseignants secouristes

35 personnes, en majorité des enseignants venus des 6 lycées et 14 collèges de Pointe Noire, ont bouclé, ce jeudi 3 octobre 2019, à Pointe Noire, une formation à la prévention des risques domestiques et aux premiers secours en milieux scolaires. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de la direction départementale de l’enseignement, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, principale bénéficiaire.

Organisée par la fondation « L’envol » cette formation qui s’est déroulée en trois sessions successives, du 25 septembre au 2 octobre, au lycée Victor Augagneur de la capitale économique congolaise, a mis à la disposition participants des prérequis sur les premiers gestes et secours que l’on peut apporter à une personne en situation

La session de formation qui vient d’être sanctionnée par la remise d’un certificat de participation et d’un kit de premiers secours constitue, pour la fondation « L’envol », la phase pilote pour d’autres à venir.

Les différents ateliers, organisés sur « la prévention aux risques d’accidents domestiques et premiers secours en milieu scolaire », ont mis à la disposition de ces enseignants, pionniers de cette initiative, les rudiments nécessaires leur permettant d’agir et d’apporter les premiers soins avant l’intervention des services habilité à le faire.

En cette rentrée des classes 2019-2020 et pour l’avenir, la somme des connaissances reçues par les participants va contribuer à faire mettre à l’abri du danger les élèves bien souvent exposées au péril. « Pendant 6 jours et ce en trois sessions de formation par des ateliers interactifs, la Fondation a voulu, tant soit peu, participer à l’édification d’une société forte, du moins dans un pan de l’environnement où se construit l’avenir de la nation, l’école. » A fait savoir Alexis Magnet, président de la Fondation, initiatrice d’une telle formation au bénéfice du Congo.

Six jours durant hommes et femmes ont reçus une plus-value. Une contribution de la fondation « L’Envol » que les participants pourront utiliser pour poser des gestes qui sauvent. « Nos ateliers n’ont pas la prétention d’être exhaustifs. Cependant, les connaissances reçues qui restent à compléter peuvent d’ores et déjà être mises en pratique pour le bien du plus grand nombre. En cela, nous aurons atteint l’objectif assigné.  » Pouvait faire remarquer Alexis Magnet, à la suite du mot du participant, mettant en lumière l’engagement du participant à faire bon usage du savoir reçu, en le faisant usage et le transmettant aux autres.

La remise des attestations de fin de formation et des kits de premiers secours à chaque participant a constitué le point d’orgue des six jours de cette formation ; premier épisode d’une longue série.

A travers ce moment d’échange, d’enrichissement des connaissances, la fondation « L’envol » et ses partenaires viennent d’apporter leur pierre à l’édification de la nation congolaise. Les bénéficiaires deviennent, ainsi, les auxiliaires en sécurité civile, des secouristes, utiles aux services des sapeurs-pompiers.

La Fondation Envol, présidée par Alexis Magnet, s’assigne pour but de contribuer au développement socio-culturel, sanitaire et éducatif des populations congolaises ainsi qu’elle apporte son appui aux initiatives de développement local. Elle œuvre également dans la sauvegarde de la biodiversité et la protection de l’environnement.
La Fondation "L’Envol", pour faire oeuvre utile a mis à la disposition de chaque établissement scolaire de Pointe Noire, par l’entremise de la direction départementale de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, un kit de premiers secours.

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.