Leaderboard Ad

Sécurité : Les Kinois appuient la traque des militaires et policiers en infraction

La psychose ravivée ces derniers temps à Kinshasa, par des actes délinquants des hommes en armes et uniformes, jusqu’à enregistrervisiblement à balles réelles de paisibles citoyens. Une vague meurtrière qui avait poussé le Commandement de la Police Ville de Kin d’organiser de manière inédite, une parade de prière pour les policiers, au motif de les "délivrer" des esprits de mort.

Et parallèlement, des patrouilles mixtes Police de Police et Police Militaire ont été lancées à partir du mardi 12 Novembre , en vue de mettre hors d’état de nuire tout policier ou militaire qui serait trouvé en situation de délinquance.

Ainsi, d’après notre consoeur actualité.cd, 36 policiers et 23 militaires ont été arrêtés pour abandon de poste, état d’ébriété, vagabondage et tracasseries au cours desdites patrouilles mixtes menées à #Kinshasa, par la police de Police (#PP) et ceux de la police militaire (#PM). Selon cette même source, les militaires arrêtés ont envoyés à la 14ème région militaire, précisant que la sanction serait de 21 jours de détention.

Les Kinois qui se sont visiblement réjoui de ces opérations, tel que le démontre cette video de source anonyme, espèrent en tout cas que les autorités policières et militaires ne vont pas s’arrêter là, afin de dissuader tout homme en uniforme objet d’indiscipline et auteur d’insécurité.

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.