Enfin! Les droits inaliénables des personnes vivant avec handicap reconnus en Rdc

La Rdc vient de se doter d’une proposition de Loi portant protection et promotion des personnes en situation de handicap. Elle traite essentiellement les droits des personnes handicapées à l’éducation, à l’emploi et aux soins médicaux, ainsi que des protections à leur apporter contre les abus et les discriminations. C’est à l’issue d’un vote nominal intervenu ce lundi 9 Novembre 2020, que l’Assemblée nationale a finalement adopté l’ensemble du texte de ce projet, attendu au Sénat pour une seconde lecture avant sa promulgation par le Chef de l’État congolais.

En effet, la RDC compte des millions de personnes handicapées. Beaucoup d’entre elles voient leurs droits bafoués et font l’objet d’abus et de discriminations, ce qui limite souvent leur accès à l’éducation et à l’emploi. Les accusations de sorcellerie à leur encontre – pour les enfants en particulier – sont également monnaie courante, le handicap étant considéré comme un mauvais sort par certaines croyances. Le projet de Loi qui vient ainsi d’être adopté à la Chambre basse du Parlement marque donc une avancée notable pour l’émancipation de cette catégorie des Congolais dans la vie collective.

Déclarée recevable depuis la session ordinaire de mars dernier, cette proposition de loi de la députée Eve Bazaiba avait été envoyée à la commission mixte PAJ-Droits de l’homme pour examen approfondi.

Son adoption, pourtant prévue vendredi dernier,  avait été renvoyée pour faute de quorum requis non atteint.

A noter que la Constitution congolaise stipule que les personnes handicapées « ont droit à des mesures spécifiques de protection » et prévoit l’adoption d’une loi sur les droits des personnes handicapées. Et en 2015, la RD Congo a ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.