Attention ! N’Sengi Biembe s’enfonce… avec les Léopards

Attention ! N’Sengi Biembe s’enfonce… avec les Léopards

Les Léopards de la Rdc ont été tenus en échec à domicile par les angolais de Palancas Negras d’Angola. 0-0, c’est le score qui a sanctionné à Kinshasa cette rencontre de la troisième journée des éliminatoires de la Can-2021. Les poulains de l’entraîneur N’Sengi Biembe Sese Seko ont encore manqué d’enregistrer leur première victoire dans cette phase.

Pas facile pour les amoureux du football de rester devant ce Rdc-Angola comptant pour les qualifications de la Coupe d’Afrique des nations.

Pour preuve, aucune formation n’a cadré une frappe lors des 45 premières minutes.  

En deuxième période, l’entrée en jeu de Yannick Bolasie a donné du tonus à l’attaque des Léopards. Malgré ses différentes occasions, l’attaquant d’Everton n’a pas pu marquer le seul but qui aura délivré sa sélection. Et lancer enfin l’équipe nationale congolaise dans cette compétition.

Même chose avec l’entrée de ses autres stars Kakuta et Bakambu dans le second acte, la RD Congo n’est pas parvenue à faire la différence. Elle a même laissé un temps la sphère à l’Angola, qui s’est essayé à quelques tirs quasiment toujours non ciblés. Finalement, Kiassumbua n’a eu qu’un seul arrêt à réaliser, alors que son confrère Marques a dû s’employer à deux reprises.
Trois sorties dans le Groupe D, trois matchs nuls pour la RDC. Les Léopards ne décollent toujours pas et se pointent à la troisième place derrière l’Angola et la Gambie.

C’est donc peu dire que les deux dernières équipes du groupe D, la Rdc et l’Angola qui n’ont encore remporté aucune de leurs trois rencontres dans la poule, ont offert un triste spectacle. Certes, les Léopards demeurent invaincus et ont eu la possession de balle avant la pause. Mais cela reste très, très insuffisant pour espérer doubler la Gambie ou le Gabon. Le classement de ce groupe D ci-dessous affiché est suffisamment éloquent pour obliger les Léopards à s’imposer à Luanda.

Une soirée à oublier, définitivement, pensent certains.  Les regards doivent aussitôt se tourner vers la prochaine confrontation prévue sur la terre angolaise le mardi 17 Novembre prochain.

N’Sengi Biembe en mauvaise posture

Directeur technique national depuis Novembre 2018, devenu ensuite sélectionneur principal des Léopards seniors A et A’ en Août 2019, Christian N’Sengi Biembe a réussi sa première mission de qualifier les Léopards A’ au prochain Championnat d’Afrique des Nations, CHAN, avec 4 victoires en 4 matchs.

Un bilan élogieux à ce niveau qui n’a pas toutefois empêché la Fédération de le déposséder de la Sélection A’, pour la confier à Pamphile Miyaho dans une décision rendue publique en Février 2020. Les raisons avancées étaient qu’on craignait que Christian N’Sengi soit cumulard, un peu ce qu’on reprochait à l’emblématique Florent Ibenge.

Mais avec les Léopards A, la réalisation de l’objectif de qualifier le Onze national congolais à la Can-2021 devient hypothétique avec les résultats réalisés jusqu’ici. Plus encore, le rêve d’ajouter une 3ème étoile dans l’escarcelle continentale des Léopards est impensable en ce moment. Les résultats du match de mardi prochain à Luanda seront très déterminants pour l’avenir des Léopards dans cette compétition d’une part, et de celui de N’Sengi Biembe à la tête du Onze national congolais.

Les craintes exprimées dans l’opinion sont celles de voir le sélectionneur des Léopards échouer dans sa mission et ainsi faire manquer à la Rdc pour une de rares fois le plus grand rendez-vous continental de foot. Une contre-performance que les Congolais auront du mal à digérer, après la mémorable époque des années Ibenge.

L’alarme est ainsi sonnée, pourvue que N’Sengi Biembe se réveille et retourne la situation en faveur des Léopards dans cette compétition. Son sort à la tête du Onze national congolais en dépend considérablement.

.