Congo-Namibie : Fin de mandat diplomatique pour Vilio Hanooshike Hifindaka

Congo-Namibie : Fin de mandat diplomatique pour Vilio Hanooshike Hifindaka

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Namibie en poste à Brazzaville est arrivé au terme de son mandat. Ce vendredi 19 novembre 2020, il a franchi le portail du palais présidentiel de Brazzaville, pour faire ses adieux, au président de la République du Congo, Dénis Sassou-N’Guesso.

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Namibie a dit toute sa reconnaissance à la République du Congo qu’il quitte définitivement dans quelques jours : « Je rentre en Namibie, je dois dire que je vais rentrer avec de très bon  souvenirs  du peuple congolais; Le soutien que j’ai reçu de la part des autorités du gouvernement  congolais en établissant donc l’ambassade de Namibie ici au Congo ».

Le diplomate namibien a évoqué l’amitié qui unit le peuple congolais et son pays, notamment sur le domaine de l’éducation et la formation : « l’école inter-Etats de Loudima, dans le département de la Bouenza, est le symbole de l’amitié entre les deux peuples. Le site de cette école polytechnique n’est autre que l’ancien camp de la South west african people’s organisation (Swapo), où s’organisaient les combattants de la libération de la Namibie et de l’Afrique Australe. L’école de formation de Loudima est tout à fait unique en Afrique, où Anglophones et Francophones suivent une formation technique et professionnelle ». A fait savoir le diplomate namibien.

Premier représentant de son pays depuis l’ouverture de l’ambassade de la Namibie au Congo, Vilio Hanooshike Hifindaka n’a pas manqué d’exprimer le bonheur qu’il a partagé avec le peuple congolais tout au long de sa mission en République du Congo. « Je dois dire que je rentre en homme heureux parce que j’ai accompli la mission pour laquelle j’avais été envoyé ici en République du Congo, celle d’établir l’ambassade de Namibie auprès de la République du Congo. Ce qui représente un pont entre les deux nations »,  a conclu Vilio Hanooshike Hifindaka, avec le sentiment d’une mission accomplie au Congo pour le Congo de son pays.