La DGM décapitée ! Pour combien de temps ?

Le directeur général de la Direction générale des Migrations, Rolland Kaswantale a été suspendu de ses fonctions par le vice-premier ministre de l’Intérieur. L’arrêté ministériel relatif à cette décision qui évoque l’insubordination comme motif, a été rendue public ce samedi 20 Novembre dans la soirée.

La suspension du numéro 1 de la DGM intervient après la découverte et la fermeture jeudi 19 dernier d’un cachot de ce service public par le VPM de l’intérieur, Gilbert Kankonde. Une découverte qui a constitué tout un scandale, alors que le Président de la République avait ordonné, lors de sa prise des fonctions, la fermeture de tous les cachots clandestins.

Kaswantale le DG de la DGM suspendue

La décision du patron de l’Intérieur arrive malgré les explications de la Direction générale des Migrations affirmant que c’est un centre de rétention et de transit pour étrangers en séjour irrégulier. Justification qui ne semble pas avoir convaincu Gilbert Kankonde. Une dizaine de sujets chinois qui étaient détenus plusieurs mois durant ont été ainsi libérés.

Pour l’instant, c’est l’adjoint de Roland Kashwantale qui assume l’intérim. Reste à savoir pour combien de temps la Direction générale de migration, DGM, va rester sans titulaire à sa tête. L’expérience en Rdc démontre à suffisance qu’une suspenseion comme celle-là a souvent duré plus que le temps reglémentaire, jusqu’au remplacement pur et simple du récipiendaire.

Toutefois, cette décision suspendant Kaswantale, a la particularité d’être une de plus remarquables sanctions négatives, décidées par le ministre de l’Intérieur sur un mandataire relevant de son autorité.