Le duo « Les Nyota » deuxième congolais à gagner le « Prix RFI Talents du Rire » en cinq éditions

Le duo  « Les Nyota » deuxième congolais à gagner le « Prix RFI Talents du Rire » en cinq éditions

Le redoutable duo féminin d’humour congolais, « Les Nyota » -Etoiles-, en fait deux jeunes filles qui veulent impressionner le monde avec leurs arts comme il se définit, vient de remporter la sixième édition du « Prix RFI Talents du Rire » organisée en cette année 2020. C’est ce qu’a décidé le Jury de ce prix qui révèle les nouveaux talents de l’humour francophone en Afrique, dans l’Océan Indien et dans les Caraïbes. Une autre étoile qui s’ajoute dans le ciel des prouesses que les Congolais ont brillamment accomplies sur l’échiquier international en cette année 2020.

En effet, composé de Jovita Songwa et Princesse Watuwila, le duo « Les Nyota » comprend deux jeunes femmes qui évoluent au sein d’un collectif d’humoristes à Kinshasa. Leurs sketchs mêlent l’humour et poésie, dont l’illustration dans la vidéo ci-dessous.

Le concours « Prix RFI Talents du Rire » est organisé sous la houlette du chroniqueur nigérien Mamane, animateur sur la radio mondiale, en accord avec RFI. La manifestation se déroule en Côte d’Ivoire, au Palais de la culture d’Abidjan, dans le cadre du Festival du Gondwana, « Abidjan Capitale du Rire ». C’est d’ailleurs ici que Les Nyota recevra officiellement son prix. Ca ne sera pas en Décembre comme les années précédentes, mais exceptionnellement du 12 au 14 Février 2021, en raisons de la crise sanitaire du Covid-19. L’Institut Français à l’instar du Palais de Culture d’Abidjan, abriteront cet événement.

Le duo Jovita Songwa et Princesse Watuwila, « Les Nyota »

Le duo « Les Nyota » est dont le second humoriste de la Rdc à être lauréat du « Prix RFI Talents du Rire ». Ronsia, de son nom complet Ronsia Kukielukila, est le premier humoriste Congolais à avoir remporté ce prix, c’était en 2017. Ce qui fait qu’en cinq éditions, soit 2015, 2016, 2017, 2019 et 2020, ce prix a été remporté par des congolais à deux reprises contre un camerounais, un burkinabé et un Burundo-rwandais.

A noter que l’humoriste camerounais Basseck Fils Miséricorde demeure le tout premier lauréat de ce prix en 2015. Il avait été invité à se produire au festival Abidjan Capitale du Rire, où il avait bénéficié d’un prix  d’une valeur de 2 623 960 Francs Cfa le 13 décembre 2015, pour une prestation au Palais de la culture d’Abidjan.