La Guinéenne Bintou Keita remplace l’Algérienne Leila Zerrougui à la tête de la Monusco

La Guinéenne Bintou Keita remplace l’Algérienne Leila Zerrougui  à la tête de la Monusco

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a décidé du remplacement de Leila Zerrougui à la tête de la principale mission de paix de l’Onu dans le monde, la Monusco, en Rdc. C’est la Guinéenne Bintou Keita qui prendra la direction de cette mission à partir du mois prochain, au terme du mandat de son désormais prédécesseur. Une nomination attendue qui a été rendue publique ce jeudi 14 Janvier 2021. Ce changement arrive alors que l’action de la Monusco en Rdc est de plus en plus décriée par de Congolais.

Après trois ans de mandat en République démocratique du Congo à la tête de la mission onusienne pour la paix, Mme Leila Zerrougui va être remplacée au mois de Février par une autre africaine, la Guinéenne Bintou Keita. L’algérienne avait à son tour succédé à ce poste M. Maman Sidikou, du Niger, dont la mission avait pris fin en janvier 2018.

Mme Leila Zerrougui avec le Président congolais Félix Tshisekedi

Experte juridique en matière des droits de l’homme et de l’administration de la justice, Mme Zerrougui laissera ses empreintes dans les médiations politiques en Rdc avant et après les élections présidentielle et législatives de Décembre 2018. Son activisme sur ce plan était encore signalé dernièrement alors que les rapports de la coalition Fcc-Cach au pouvoir en Rdc était devenu très préoccupant, avec aux premiers plans le Président Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila.

Antonio Guterres, Le Secrétaire général des Nations unies, a, dans un tweet publié sur le compte de la Monusco, vivement exprimé sa profonde reconnaissance à Leila Zerrougui pour sa contribution et ses services importants à la MONUSCO.

Qui est Mme Bintou Keita

Concernant Mme Bintou Keita qui succède à Leila Zerrougui, il sied de noter  à son propos d’après quelques notes de sources onusiennes, qu’elle  a rejoint les Nations Unies en 1989.  Depuis 2015, elle occupait le poste de Représentante spéciale conjointe adjointe auprès de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).  Avant cela, elle a travaillé en tant que Responsable de la gestion de la crise de l’Ebola pour la Sierra Leone, Chef de cabinet et Directrice des opérations auprès de la Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre l’Ebola (MINUAUCE) de 2014 à 2015.

Mme Bintou Keita

Mme Keita a également occupé plusieurs postes de responsabilité et de direction au sein du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) au Tchad, au Congo, à Madagascar, à Cabo Verde, au Rwanda, au Burundi et à New York.  De 2007 à 2010, elle a, par ailleurs, travaillé en tant que Représentante exécutive adjointe du Secrétaire général pour le Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB).  Elle a également travaillé pour le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ainsi que pour l’Agence canadienne de développement international en Guinée.

Née en 1958, Mme Keita est détentrice d’un master en économie sociale de l’Université Paris II, en France, et d’un diplôme d’études supérieures en administration et gestion des affaires de l’Université de Paris IX, en France.