Beni : Les 8 militants de la Lucha acquittés et libérés

Les 8 militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement, LUCHA, arrêtés à la fin de l’année 2020, viennent d’être acquittés le mercredi 20 Janvier par le tribunal militaire de garnison, pour insuffisance des charges et d’éléments matériels pour les infractions de «Sabotage et violences à sentinelle». Un dossier qui avait tenu l’opinion en haleine.

Alors que le 15 Janvier dernier le ministère public avait requis 10 ans de prison contre les 8 militants de la Lucha qui étaient jugés en procédure de flagrance, le verdict du tribunal est tombé en faveur des jeunes activistes, en les acquittant et en ordonnant en plus leur libération immédiate.

Dans son compte Twitter, la Lucha confirme la nouvelle et  déclare : « Nos huit camarades sont acquittés de toutes les charges. Ils sont libres. Merci à ceux qui se sont mobilisés pour exiger la fin de cette injustice. Nous dédions cette victoire aux victimes des massacres à Beni. Tous ensemble mobilisons-nous pour la paix à Beni! »

A noter que ces militants étaient poursuivis pour violence à sentinelle, sabotage et destruction méchante pour avoir fait tomber le mât du drapeau de la République et cassé quelques chaises dans les installations du commandement urbain de la police du Groupe mobile d’intervention (GMI) au cours d’une manifestation le 19 décembre dernier. Les avocats des accusés, qui disent que les faits ne sont pas établis, avaient plaidé pour l’acquittement.