CHAN/Cameroun : Le miracle congolais qui pousse vers la qualification

CHAN/Cameroun : Le miracle congolais qui pousse vers la qualification

Les rencontres de la deuxième journée du groupe B du Championnat d’Afrique des Nations, CHAN, qu’abrite le  Cameroun, ont enregistré deux nuls dans les deux matchs prévus. Les Léopards locaux de la RDC, qui ont affronté la Libye, ont réussi à revenir au score dans les ultimes secondes de la fin du match, stoppant les ambitions qui était entrain de mener par 1-0. Ce, alors que les congolais étaient handicapés par l’absence de plusieurs joueurs et de l’entraîneur principal, Florent Ibenge, positifs à la Covid-19. Dans l’autre match, le Congo/Brazza et le Niger se sont aussi séparés par un nul d’un but partout.

S’il est vrai que les Congolais sont attendus très haut dans le tableau, ils semblent cependant être capables autant du meilleur que du pire. À voir leur offensive manquer l’immanquable, on peut se poser la question sur leur intérêt à aller jusqu’au bout. Peut-être ne sont-ils finalement pas si affamés que cela.

Et la Lybie en a bien profité puisque seulement cinq minutes après le coup d’envoi, sur un corner bien botté de Rabia El Shadi, Muetez Husayn, de la tête met le ballon au fond des filets congolais.

Un but qui réveille les poulains de Pamphile Miyaho le coach du jour qui portent plusieurs intrusions dans le camp libyen.

D’ailleurs, après cette réalisation, les protégés de Zoran Filipovic, adoptent une stratégie purement défensive, se contentant que des contres.

Une stratégie qui permet aux congolais de créer le jeu, sans toutefois réussir à égaliser. Les Léopards, emmenés par un excellent Masasi Amede s’essayent à plusieurs reprises, mais trouvent à chaque fois une bonne défense libyenne autour du gardien Ahmed Azzaqah (13’, 21’, 25 et 33’).

A quelques minutes de la fin de la première mi-temps, le même Amede, servi par Shabani trouve le poteau gauche du keeper libyen.

En seconde mi-temps, la domination congolaise reste apparente, mais les Léopards, double vainqueurs du CHAN Total ne parviennent pas à égaliser. Les coups de pieds arrêtés d’Amede ou encore d’Ikoko ne feront rien face à Azzaqah et ses sorties bien étudiées.

Il aura fallu attendre la dernière seconde du match, pour voir l’égalisation des congolais. Le vétéran, Chico Kabanza, d’un tir puissant place le cuir là ou il faut pour libérer les siens et les centaines de fans venus les encourager.

Un résultat qui maintient la RD Congo en tête du classement (4 points) devant son adversaire du jour (2 points). L’autre match de la soirée entre le Niger et le Congo s’étant aussi soldé par un nul d’un but partout. Les Léopards restent les seuls dans ce groupe B à avoir enregistré une victoire. A défaut d’une victoire, un match nul le 25 prochain face au Niger permettra au Onze national de la Rdc d’être qualifié pour le prochain tour.