Procès « 100 Jours » : David Blattner de Safricas condamné à 20 ans de travaux forcés et au payement de dommages et intérêts à la Rdc

Procès « 100 Jours » : David Blattner de Safricas condamné à 20 ans de travaux forcés et au payement de dommages et intérêts à la Rdc

A moins d’une semaine de la reprise de l’emblématique procès en appel du programme présidentiel d’urgence dit « 100 Jours » opposant l’Etat congolais à Vital Kamerhe et cie, le DG de l’entreprise Safricas vient d’être condamné dans un autre procès en appel en rapport avec l’exécution des travaux lié au même programme.

Cela s’est passé ce mardi 9 février 2021 à la Cour d’appel de Kinshasa Gombe, où le directeur général de Safricas, David Blattner, a été condamné à 20 ans de travaux forcés avec arrestation immédiate. Le Tribunal l’a en plus contraint de restituer la somme de 832.499.61 dollars américains alloués pour la construction du saut-de-mouton de la grande place UPN. Blattner devra aussi  payer 1 million de dollars américains de dommages et intérêts à l’Etat congolais.

A noter que David Blattner a été acquitté au premier degré le 20 juillet 2020 par le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe. Cette juridiction s’était déclarée incompétente à le juger, après avoir requalifié l’infraction du détournement des deniers publics en abus de confiance. Ce verdict intervient après interjection d’appel par le Ministère public.