Rdc : Championnats scolaires projetés sous les auspices de la FIFA

Rdc : Championnats scolaires projetés sous les auspices de la FIFA

Invité spécial du Chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi, le numéro 1 de la Fédération Internationale de Football Association, FIFA, Giovanni Vincenzo Infantino, est arrivé à Kinshasa le samedi 20 Février 2021 en début d’après-midi, en provenance de Brazzaville par le Beach Sicotra de la Gombe. Quelques heures après, l’instance du football mondial représentée par son Président et le Gouvernement congolais représenté par le ministre des Sports, Amos Mbayo, ont signé au Palais de la Nation un mémorandum d’entente pour l’organisation des championnats scolaires en RDC. Et pas seulement.

C’est en présence du Président Tshisekedi qu’a eu lieu le samedi 20 Février au Palais de la Nation, cette cérémonie de signature du mémorandum d’entente pour l’organisation des championnats scolaires en Rdc, sous les auspices de la FIFA représentée au plus haut point par son président Giovanni Infantino. Le ministre des Sports Amos Mbayo a représenté la partie congolaise.

Signature du Mémorandum d’attente entre la Rdc et la Fifa

Faisant la restitution devant les médias de ses échanges avec Félix Tshisekedi en général et de la signature du mémorandum d’entente en particulier,  Gianni Infantino a déclaré ce qui suit : « J’ai l’honneur de pouvoir m’entretenir avec le Président de la RDC qui est un passionné du football et évidemment ceci a facilité nos discussions. On a parlé de beaucoup de choses. On  a parlé du développement du football ici dans ce magnifique pays mais aussi en Afrique sans oublier que le Président Félix Tshisekedi est aussi à la tête de l’Union Africaine cette année. Donc, nous avons plein de projets. On a lancé aujourd’hui un projet d’une compétition des championnats scolaires ici mais on va répliquer dans toute l’Afrique à partir évidemment d’ici parce que l’éducation, les écoles, le football doit être en symbiose. On a parlé d’investissements pour des infrastructures ici et dans toute l’Afrique, on a parlé des jeunes, pas seulement au niveau des écoles même si le championnat scolaire c’est vraiment la clé mais plus en général qu’est ce qu’on peut faire au niveau des académies, comment on peut aider ».

L’expérience congolaise de ces championnats scolaires devra s’étendre sur d’autres pays africains. Des compétitions qui seront ouvertes à la fois aux garçons ainsi qu’aux filles, a-t-on appris.

Félix Tshisekedi recevant un cadeau de Gianni Infantino

Le président de l’instance mondiale de football n’a pas manqué aussi de revenir sur le dessous des cartes de cette initiative : « J’avais promis au Président de la République, il y a une semaine que j’allais venir. Une semaine après je suis là, on travaille ensemble. L’objectif c’est de donner de l’espoir à tous les enfants en Afrique, garçons tout comme filles, le football peut l’aider à donner cet espoir. On va organiser ensemble les compétitions, on va ensemble participer à la formation, l’éducation, de nos jeunes à travers le football parce que le football est plus qu’un sport, c’est une école de vie, avec le football on apprend le respect, le respect de l’adversaire, de l’arbitre, des règles, on apprend à gagner en équipe, on apprend à perdre en équipe. À travers ce championnat scolaire on veut vraiment véhiculer toutes ces valeurs qui sont des valeurs qui ont fait  de l’Afrique grande  et va la faire encore plus grande »

Les échanges entre les deux personnalités sont allés au-delà de cette initiative au profit de la communauté scolaire. La bonne gouvernance au niveau du Sport a également été évoquée.

« On a parlé évidemment de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption, le football est une vitrine que beaucoup de choses aussi en reflet de la société. Malheureusement dans le football, il y a aussi des problèmes de bonne gouvernance, il y a aussi des problèmes de corruption. Avoir un Président comme le Président de la République Démocratique du Congo, qui est pas seulement passionné du football mais aussi vraiment quelqu’un qui lutte contre la corruption et pour la bonne gouvernance, c’est un gage pour moi en tant que Président de la FIFA et pour toute l’Afrique de pouvoir travailler dans cette direction pour le football africain… On va travailler ensemble pour plein des projets que le football africain puisse pas seulement se développer mais aussi se projeter à la tête du monde », a encore ajouté Gianni Infantino.

L’arrivée de Gianni Infantino à Kinshasa

A noter qu’à son arrivée dans la capitale congolaise par le Beach  Sicotra, Gianni Infantino a été  accueilli par la Conseillère Spéciale du Chef de l’Etat Mme Bestine Kazadi, l’Ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat Nicolas Kazadi, le Ministre de Sport sortant Amos Mbayo et le Président de la Fédération congolaise de Football association, FECOFA, Constant Omari. C’est donc la seconde fois que le président de la Fifa foule le sol congolais. Le 27 Novembre 2019, Gianni Infantino était à Lubumbashi à l’occasion du 80ème anniversaire du TP Mazembe.