Congo : L’emploi des jeunes, sujet transversal du nouveau projet du candidat Denis Sassou-N’Guesso

Congo : L’emploi des jeunes, sujet transversal du nouveau projet du candidat Denis Sassou-N’Guesso

« Ensemble poursuivons la marche », une marche vers le développement que propose le candidat Denis Sassou-N’Guesso. Elle  a, entre autres challenges à relever, l’emploi des jeunes.

Le canevas que propose Denis Sassou-N’Guesso, est la modification de la structure de l’économie nationale pour créer plus d’emplois. A la lumière de ce nouveau pacte social, il  ressort que la diversification de l’économie est une alternative à la prédominance du pétrole dans la structure du PIB et dans celle des finances publiques .Elle  se pose comme l’arme la plus efficace dans la lutte contre le chômage.

Diversifier l’économie, c’est aussi, lit-on dans « Ensemble poursuivons la marche », veiller au développement des secteurs primaire (agriculture, foresterie, pisciculture, élevages sur terre ferme…), secondaire (industries  basées sur la valorisation des ressources naturelles du sous-sol et de surface…) et tertiaire (Tourisme, commerce, services aux entreprises et aux personnes, loisirs…). Des secteurs qui sont générateurs d’une plus-value et de plus d’emplois.

A l’agriculture au sens large, à l’industrie et au tourisme s’ajouteront les nouvelles technologies de l’information et de la communication, les zones économiques spéciales, la promotion immobilière et les zones franches commerciales, comme autres domaines de diversification de l’économie nationale, et par conséquent de création d’emplois décents et durables.

Un autre chantier et pas des moindre pour générer des emplois, c’est l’amélioration du  le climat des affaires. Ce chantier permettra de  rendre le pays davantage attractif à tout investissement étranger.

Ce projet de société engage le pays pendant  les 5 prochaines années dans  le renforcement du capital humain, en affectant 25% du budget de l’Etat chaque année à l’éducation nationale et à la recherche scientifique. L’Etat, dans cette même perspective, poursuivra la politique de création des écoles, lycées  d’excellence, les instituts d’enseignement supérieurs,  ainsi que les attraits des meilleurs enseignants pour le système éducatif national. De la sorte, le pays  se dotera des cadres compétents, qualifiés, afin de régler définitivement  la lancinante  question de l’inadéquation de la formation emploi.