Henri Thomas Lokondo décoré de la Médaille d’or de mérite civique à titre postume

Henri Thomas Lokondo décoré de la Médaille d’or de mérite civique à titre postume

Le Député national Henri Thomas Lokondo Yoka a reçu les hommages de la République ce lundi 22 Janvier 2021 au Palais du Peuple, temple qui l’a vu évoluer durant des années au sein de deux Chambres du Parlement. Décédé le 10 Mars dernier, ce vieux routier de la politique congolaise laisse derrière lui une grande progéniture composée de ses enfants biologiques et ceux adoptifs. Toute la crème politique était présente au Palais du Peuple pour rendre un dernier hommage à cet homme qui a été un véritable animal politique.

La sépulture où reposera pour l’éternité la dépouille de l’illustre disparu est déjà aménagée à Mbandaka, dans le Grand Equateur, région de ses origines. Après Kinshasa, la dépouille prendra la direction de Mbandaka pour inhumation. Et, sur décision du Président Félix Tshisekedi, Henri Thomas Lokondo, a été décoré titre posthume de la Médaille de mérite civique, pour ses bons et loyaux services rendus à la Nation. La cérémonie à cet effet, a été rendue par le Chancelier des Ordres Nationaux.

Un instant des hommages officiels rendus en mémoire d’Henri Thomas Lokondo au Palais du Peuple, à Kinshasa.

Né dans la province de l’Équateur le 27 juillet 1955 d’une famille Mongo, Henri-Thomas Lokondo Yoka est détenteur d’un diplôme en sciences politiques avec une spécialisation en relations internationales de l’Université libre de Bruxelles. Il a ensuite travaillé dans les services de renseignement du gouvernement congolais, avant de connaître un parcours politique hors du commun. Il a participé à la Conférence Nationale Souveraine et a été expert auprès du Haut Conseil de la République. Plusieurs fois membres du gouvernement, Henri Thomas Lokondo fut aussi conseiller du Président Joseph Kabila. A partir de 2003, il va entamer la carrière parlementaire qui le fera démarquer de la mêlée, soit comme député national, soit comme sénateur. Henri Thomas Lokondo laisse la réputation d’avoir été un parlementaire qui n’avait pas sa langue dans sa poche et voguant parfois dans ses positions contre le courant de sa famille politique.