Culture : Appel à projet « Créer en Afrique centrale » ouvert aux opérateurs culturels

Culture : Appel à projet « Créer en Afrique centrale » ouvert aux opérateurs culturels

Le projet « Créer en Afrique Centrale », vient de lancer un appel à projets pour soutenir les industries culturelles et créatives, ICC, de la région, il est ouvert à tous les opérateurs culturels d’Afrique Centrale. Doté d’une enveloppe budgétaire de 1 050 000 Euros, cet appel prévoit de soutenir des initiatives destinées à renforcer le rôle des ICC en tant qu’acteurs économiques, sociaux et culturels, dans l’objectif d’accroitre des recettes économiques du secteur créatif, favoriser durablement la création d’emplois liés au secteur culturel ainsi qu’une meilleure accessibilité, reconnaissance et valorisation des artistes et de leurs œuvres.

Le premier appel à propositions est ouvert aux organisations légalement enregistrées dans un des pays d’Afrique centrale suivants le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, São Tomé-et-Principe et le Tchad. Les partenariats avec d’autres entités de la sous-région, d’autres pays ACP et européens sont encouragés.


Il y a pour cela quatre axes prioritaires de l’appel comme suit :

Axe 1 : projets visant à améliorer la création et production de biens et service, ainsi qu’à augmenter le nombre et la qualité

Axe 2 : projets visant à soutenir l’accès aux marchés et la diffusion de biens et services.

Axe 3 : projets visant à promouvoir l’éducation à l’image des publics, en particulier des jeunes.

Axe 4 : projets visant à favoriser l’accès au financement via des mécanismes innovants.

Le montant indicatif disponible pour cet appel s’élève à 1,050,000 Euros. Les subventions sollicitées dans le cadre de ce premier appel se situeront entre  35,000 Euros et 105,000 Euros  pour une durée maximale de 24 mois. En fonction des objectifs du projet les organisations sont invitées à considérer la diversité des besoins à couvrir en matière de formation, appui à la production, à la diffusion et accès à la culture en tenant compte de critères de durabilité, de structuration des secteurs et de faisabilité de la dimension financière du projet, ainsi que des seuils de cofinancement indiqués dans l’appel. Les propositions pourront être déposées en français, en anglais, espagnol ou en portugais.

Les entités et les organisations éligibles sont, à titre indicatif, les structures composant les différentes filières des ICC à but lucratif (dont PME/PMI, coopératives, ESS), non lucratif (les organisations de la société civile  des secteurs culturels et créatives) ; les institutions culturelles et artistiques publiques et privées ; les centres de formation publics et privés ; les chambres de commerce et des métiers ; les administrations publiques (locales, nationales, régionales) en charge en particulier de la culture, de l’emploi, de la formation professionnelle, du développement des entreprises et du commerce.

Le projet Créer en Afrique centrale organisera une série d’activités d’accompagnement aux bénéficiaires de subventions pour appuyer la mise en œuvre des projets, contribuer au renforcement permanent des capacités des secteurs culturels et créatifs ainsi que des publics en Afrique centrale et la mise en réseau des acteurs soutenus. D’autres activités de sensibilisation et de promotion profiteront plus largement à l’ensemble des parties prenantes du développement culturel de la sous-région et au delà.

Le délai pour la soumission est fixé au 8 juin 2021, à 12h00 (GMT). Pour plus d’informations sur l’appel à propositions et accéder aux documents de soumission, le lien est là https://acp-ue-culture-cac.eu/fr/appels/premier-appel.

A noter que le projet Créer en Afrique centrale est cofinancé par le Programme ACP-UE Culture, une initiative conjointe de l’Union européenne et de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) dont le mandat consiste à stimuler le potentiel du secteur culturel et créatif ainsi que sa contribution au développement socio-économique des pays ACP. Il est mis en œuvre par Interarts, Culture et Développement, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, et l’Institut National des Arts in Kinshasa. Le Centre régional pour les Arts Vivants en Afrique en Afrique – CERAV/Afrique, Arterial Network  et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) sont partenaires associés du projet.

Lire tout sur https://acp-ue-culture-cac.eu/fr/nouvelles/lancement-du-1er-appel