RDC : L’offensive politique d’Augustin Kibassa Maliba « AKIM » dans le Katanga

RDC : L’offensive politique d’Augustin Kibassa Maliba « AKIM » dans le Katanga

Arrivé à dans la capitale cuprifère le samedi 3 Avril, Augustin Kibassa Maliba a tenu un meeting populaire le même jour. Devant une foule des militants et sympathisants, le président national de l’UDPS/Kibassa qui venait d’atterrir à Lubumbashi quelques heures avant, a vivement abordé de sujets brulants de l’actualité tant au pays que dans le Grand Katanga. Une offensive politique jugée opportune par une bonne partie de l’opinion compte tenu de la conjoncture politique actuelle en Rdc.

Son arrivée dans la capitale cuprifère était annoncée et l’événement a tenu toutes ses promesses, au vu de l’engouement populaire observé dans la ville. A sa descente d’avion, Augustin Kibassa Maliba a reçu un accueil hautement symbolique de la part des chefs des terres, chefs coutumiers, chefs des secteurs, des représentations de toutes les communautés locales, du staff de l’interfédérale du grand Katanga, de la Fédération du haut Katanga et de plusieurs autres membres de l’Udps/Kibassa venus de Kolwezi, Likasi, Lubudi, Kasenga, Kipushi, Malambo, Kasumbalesa. Suivra ensuite une marche populaire de plus d’une heure, de l’aéroport  jusqu’au siège du parti, situé au numéro 18 de l’avenue Kimbangu, dans la commune de Lubumbashi. Ici, la foule qui a marché rencontre une autre qui attendait sur place pour accueillir et écouter celui qu’on appelle « Mutoto wa simba ni simba » (l’enfant du lion est un Lion).

Plusieurs milliers des militants devant le siège du parti à Lubumbashi venus écouter
leur leader Augustin Kibassa

« Chacun de nous doit travailler en cohésion et travailler avec beaucoup d’amour car Fatshi béton (surnom de Félix Tshisekedi, Ndlr) a besoin de plusieurs députés en 2023… la coalition FCC-CACH (Front commun pour le Congo et Cap pour le changement) n’a pas bien travaillé, raison pour la quelle le Chef de l’Etat a dit qu’il ne peut pas laisser une coalition qui ne lui permettra pas d’apporter le bien-être social aux congolais…je suis dans le gouvernement grâce  à vous parce que vous avez soutenu la campagne du chef de l’Etat, raison pour la quelle il est devenu président et a fait de moi ministre. L’Union sacrée de la Nation congolaise est la vision du Chef de l’Etat de voir les Congolais vivre dans la dignité », a déclaré en substance Augustin Kibassa Maliba dans un discours très applaudi et interrompu plusieurs fois par de chants militants.

Ce voyage dans le Grand Katanga du Ministre sortant des Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, PTNTIC, qui n’a pas encore livré tous ses secrets, est aussi à placer dans le cadre de commémoration des 18 ans de la disparition de l’ancien président de l’UDPS, Frédéric Kibassa Maliba, décédé le 03 avril 2003.

Ainsi, le dimanche 4 Avril, il y a eu un recueillement sur la tombe de celui qu’on appelait « Machine F », à l’instar d’une messe d’action de Grâce en sa mémoire en la paroisse Saintes Marie et Virginie et d’un Dîner de Circonstance.

A noter que dans ce voyage, Augustin Kibassa Maliba s’est fait accompagné du secrétaire Général de l’UDPS/Kibassa, Séraphin Umba Kapepe, du président du Conseil National, Makaba et de quelques conseillers ainsi que de membres de ses familles politique et biologique.

Pour plusieurs observateurs, cette reprise de l’offensive politique d’Augustin Kibassa Maliba dans son « fief » du Katanga était très attendue, surtout de la part d e lui qui est un des leaders naturels de cette région de la Rdc, secouée constamment par des agitations de toutes sortes, lesquelles nécessitent parfois que des grandes voix soient entendues.