Vaccination anti Covid-19 : Les autorités congolaises vont-elles enfin montrer l’exemple ?

Vaccination anti Covid-19 : Les autorités congolaises vont-elles enfin montrer l’exemple ?

Les autorités de la République démocratique du Congo, RDC, ont annoncé le début de la vaccination contre le Covid-19 pour le lundi 19 Mars prochain. Ce, alors qu’une bonne partie des Congolais, méfiants, ne comptent pas se faire vacciner contre le Covid-19. Le Président de la République, le Premier ministre, les présidents de deux chambres du Parlement, les ministres, les députés, les sénateurs, pour ne citer qu’eux, doivent-ils donner l’exemple ? Des voix s’élèvent dans l’opinion pour exiger cela, surtout compte tenu des abus fréquemment observés dans d’autres contextes par ces mêmes autorités censées pourtant être exemplaires.

Partout dans le monde ou presque, les congolais ont suivi à travers de médias comment les plus grandes autorités de certains pays qui ont entamé la vaccination contre le Covid-19 être les premières personnes à se faire vacciner sous les caméras, pour encourager leurs concitoyens à faire ce geste. En Afrique même, les images de Sassou-N’Guesso du Congo-Brazza,  Macky Sall du Sénégal, Nana Akufo-Addo du Ghana, Mohamdd VI du Maroc, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud, etc., se faisant vacciner, ont beaucoup circulé, des actes qui constituent de cas d’école. Et en Rdc ? Ceux qui gouvernent le pays sont-ils prêts à faire de même face à une population dont la réticence à la vaccination n’est plus à démontrer ? That is the question…

Qu’à cela ne tienne. Un appel de l’opinion est fait au Président de la République, au Premier ministre, au gouvernement, aux parlementaires, aux chefs de partis, etc. afin qu’ils soient aux premiers rangs pour se faire vacciner lors du lancement de la campagne qui commence le lundi 19 Mars prochain. Plusieurs congolais pensent vraiment que les responsables du pays à tous les  niveaux doivent montrer d’exemple en cette période éprouvante pour les communs des congolais. Sans nul doute que cela leur permettra de prendre enfin le devant et de prouver à leurs concitoyens qu’ils peuvent avoir confiance à ces mesures prises. Pour rappel, la date initiale pour le lancement de cette campagne de vaccination en Rdc était fixée au 15 Mars 2021, avant une suspension, suite à la polémique mondiale touchant les vaccins AstraZeneca acquis aussi par le pays.

Lire également https://lesnews.cd/2021/03/10/covid-19-lancement-de-la-campagne-de-vaccination-le-15-mars-en-rdc/

Cet appel à l’exemplarité citoyenne est encore attendue dans le chef des dirigeants de la Rdc au respect du couvre-feu, dont les heures ont également été revues de 22h00 à 04h du matin depuis le mardi 13 Avril. Cela est d’autant plus capital pour pousser les administrés à obéir aux décisions des autorités. Le manque d’exemplarité citoyenne observé parfois dans le chef des gouvernants, est de plus en plus critiqué dans l’opinion.

« Tous les citoyens sont égaux devant la loi » ne doit pas être pris pour un simple slogan, mais un principe de garantie de l’équité dans le pays. Sur ce point, plus d’un analyste est du même avis.