La Rdc et le Kenya scellent un mariage d’intérêts à Kinshasa

La Rdc et le Kenya scellent un mariage d’intérêts à Kinshasa

Félix Tshisekedi et Uhuru Kenyatta ont célébré durant trois jours à Kinshasa, soit du 20 au 22 Avril 2021, les noces de leurs deux pays respectifs, la République démocratique du Congo, RDC, et le Kenya, lesquels se sont engagés pour le meilleur et le pire, par la signature principalement de quatre instruments bilatéraux de coopération. Il s’agit de l’accord général de coopération, l’accord bilatéral de coopération en matière de sécurité, l’accord de coopération en matière de défense et le renouvellement de l’accord sur la gestion du fret maritime. Et pas seulement. Des challenges dont les détails restent à mettre en musique au niveau des experts.

Dans une déclaration faite à l’issue de la visite d’Etat de trois jours à Kinshasa du Président Kenyan, les deux Chefs d’Etat de la Rdc et du Kenya ont réaffirmé leur engagement sans faille à approfondir les relations fraternelles de longue date qui existent entre leurs deux pays. Ils ont noté que les liens bilatéraux qui unissent la RDC et le Kenya sont ancrés dans des relations interpersonnelles de longue date, un riche patrimoine partagé et des liens commerciaux.

Le Congolais Félix Tshisekedi et son hôte le Kenyan Uhuru Kenyatta
lors de la conférence de presse

Ils se sont également engagés non seulement à consolider la coopération bilatérale stratégique, mais aussi à donner un nouvel élan à sa portée et à son ampleur.

Les deux dirigeants ont affirmé la nécessité d’efforts concertés, aux niveaux bilatéral et régional, y compris la CAE, la CIRGL, la SADC, l’IGAD et d’autres mécanismes régionaux pour lutter efficacement contre le terrorisme.

Ils se sont engagés à continuer de travailler ensemble pour sauvegarder la paix et la stabilité dans la corne de l’Afrique, dans la région des Grands Lacs et sur le continent.

Tshisekedi et son hôte ont reconnu les fonctions centrales inimitables que l’Union africaine, les organes de l’UA, les communautés/mécanismes économiques régionaux et les institutions continentales continuent de jouer dans la promotion de la paix, de la sécurité, du développement durable et de la transformation économique sur le continent.

Ils ont reconnu que la sagesse et les conseils du Président de l’UA Tshisekedi seront mis à profit pour encourager les dirigeants à travers le continent à gérer et atténuer les différentes crises sur le continent et à promouvoir la paix et la stabilité.

Les ministres des Affaires Etrangères de deux pays respectifs échangent
les copies des accords signés

En outre, les deux chefs d’État se sont engagés à conclure un protocole d’accord sur l’immigration afin d’harmoniser le régime des visas dans le but d’encourager la libre circulation des personnes, des biens et des services.

Ils ont également demandé à leurs ministres et hauts fonctionnaires respectifs de travailler ensemble pour élaborer et mettre en œuvre rapidement des feuilles de route afin de concrétiser les engagements envisagés dans les instruments de coopération signés.

L’accord de partenariat Congo Airways et Kenya Airways comme Cerise sur le gâteau

C’est donc l’accord, dont la signature est intervenue toujours à Kinshasa le jeudi 22 Avril en présences du président Félix Tshisekedi et de son hôte Uhuru Kenyatta, qui verra Kenya Airways et Congo Airways s’associer dans des domaines d’intérêt mutuel, notamment la maintenance des avions, la formation et le partage de la capacité excédentaire.

L’accord signé au dernier jour de la visite d’État de trois jours du président Kenyatta en RD Congo, également inclus dans l’accord de deux ans, dont l’objectif primordial est la viabilité et la durabilité des compagnies aériennes, est une disposition de partage de routes et de codes visant à étendre la transporteurs nationaux, africains et internationaux.

Desire Balazire Bantu de Congo Airways et Allan Kilavuka du groupe Kenya Airways signant le protocole d’accord en présence des Chefs d’Etat de deux pays

Les deux compagnies aériennes ont été représentées respectivement par Desire Balazire Bantu, DG du Congo Airways et Allan Kilavuka, PDG du groupe Kenya Airways.

La signature de tous ces accords bilatéraux permettra au volume des échanges commerciaux entre la RDC et le Kenya de croître de manière exponentielle.