Wifi gratuit RAM : Après l’Unikin, la grande place Kintambo magasin bientôt connectée

Wifi gratuit RAM : Après l’Unikin, la grande place Kintambo magasin bientôt connectée

L’Université de Kinshasa, UNIKIN, est désormais dotée du Wifi gratuit, résultat des retombées de la taxe liée au Registre des appareils mobiles, RAM. La cérémonie du lancement de cet acquis au bénéfice de la communauté estudiantine et du corps professoral, a eu lieu sur place à la colline inspirée le jeudi 6 Mai 2021 comme initialement prévu. Cela constitue pratiquement le coup d’envoi de l’installation du Wifi gratuit dans les universités, les aéroports et les places publiques pour ne citer que ces cadres. Un challenge inédit dans lequel s’est lancé le ministre Augustin Kibassa des postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication, PT-NTIC, alors que cette taxe qualifiée d’impopulaire par certains, continue de faire l’objet de polémiques dans l’opinion.

Le Jeudi 6 Mai donc, les techniciens du ministère des PT-NTIC et de l’autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo, ARPTC, étaient sur place à l’Unikin pour s’assurer du bon fonctionnement de la connexion. Après le lancement effectif du Wifi, les bénéficiaires notamment les étudiants et des chercheurs ont tout de suite reçu des explications sur la procédure à suivre pour se connecter.

Quelques étudiants à l’Unikin après le lancement du Wifi gratuit

Le représentant du ministre Augustin Kibassa, son conseiller Patern Binene-a-Kadiat, qui a conduit la délégation officielle a affirmé que le Wifi gratuit RAM qui vient d’être lancé rentre dans le cadre de la vision du Chef de l’État Félix Tshisekedi, celle de casser la fracture numérique et faire du numérique un levier du progrès social et du développement de la République Démocratique du Congo, RDC. Son plaidoyer en faveur de cette réalisation est sans équivoque : « Les ressources sur internet sont inépuisables et pour se former, il va falloir les épuiser. Wifi gratuit est une ressource que nous ramenons aux étudiants pour leur permettre de parfaire leur formation, à travers les recherches, jusqu’à contribuer au développement de notre pays. (…) L’idée maîtresse c’est de casser cette fracture numérique qui a longtemps existé. Et c’est dans la vision du Chef de l’État Félix Tshisekedi qui compte faire du numérique, un levier du progrès social et du développement de notre pays ».

Augustin Kibassa Maliba, Minstre des PT-NTIC

Du côté des bénéficiaires, les étudiants et les chercheurs notamment, la satisfaction était bien visible. A l’exemple de l’un d’eux, Emmanuel Ngwamashi, scientifique et chercheur au centre de recherche de l’Unikin, qui n’a pas retenu sa langue : « C’est une initiative que nous acceptons à bras ouvert. C’est donc un privilège. Nous sommes dans un centre de recherche et nous sommes dans la recherche. Ce qui fait de nous de grands consommateurs de tout ce qui est comme internet. L’internet est un outil qui nous permet aujourd’hui de tout faire dans le domaine qui est le nôtre. Et aujourd’hui, nous remercions les autorités du pays, notamment le Président de la République et le Ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa Maliba pour cette initiative de pouvoir désenclaver les milieux universitaires. Cela nous donne l’opportunité de faire des recherches en toute facilité ».

Le lancement du Wifi gratuit sur l’ensemble du site de l’université de Kinshasa est le premier projet pilote fruit du registre des appareils mobiles. Une cérémonie officielle d’inauguration sera organisée dans les prochains jours apprend-on de la cellule de presse du cabinet du ministre.

Des étudiants de l’Unikin entrain d’essayer le Wifi gratuit

Après l’UNIKIN, le wifi gratuit du RAM sera lancé sauf imprévu la semaine prochaine au rond point Kintambo magasin avant de s’étendre dans une cinquantaine de sites prévus. Cette information donnée par Patern Binene-a-Kadiat ne manquera pas de réjouir les nombreux Kinois qui fréquentent cette grande place toujours bondée du monde. Une aubaine pour ceux qui sont installés sur place en permanence.

Lire également https://lesnews.cd/2021/05/05/ram-face-au-tolle-augustin-kibassa-va-lancer-le-wifi-gratuit-dans-les-universites-et-aeroports/

A noter que le registre des appareils mobiles, RAM, a été lancé en septembre 2020. Il a pour objectif essentiel de lutter efficacement contre les appareils mobiles contrefaits, protéger les données des utilisateurs, combattre le vol des appareils en bloquant l’accès au réseau à tout appareil mobile déclaré comme volé ou perdu.

Le RAM devra aussi contribuer au Trésor public, notamment grâce à la redevance perçue mais aussi et surtout grâce aux vraies informations sur le nombre d’appareils et d’abonnés véritablement identifiés. Cette identification réelle aidera l’Etat à avoir une idée claire sur le nombre exact des utilisateurs des téléphones dont les chiffres varient aujourd’hui en fonction des données techniques que l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo, ARPTC, fournit au quotidien grâce au système RAM.

Des informations qui échappent vraisemblablement à un plus grand des Congolais. Une campagne efficace de vulgarisation et de communication appropriée s’avère plus qu’impérieuse d’après plusieurs analystes, enfin de venir tant soi peu à bout d’une certaine « opposition » dans l’opinion contre le RAM.