Léopards-football : Héctor Cúper est-il un magicien ?

Léopards-football : Héctor Cúper est-il un magicien ?

Le tout nouveau sélectionneur de l’équipe nationale congolaise de football, les Léopards, est à Kinshasa, probablement pour la signature effective du contrat qui va le lier avec la Rdc, pour une période de deux ans, soit deux saisons successives. L’argentin Hector Cuper, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été finalement préféré au français Rolland Courbis dans les derniers rounds de la quête dans laquelle l’instance faîtière du football congolais s’était lancée, pour trouver le successeur de Christian N’Sengi Biembe. La mission qui était confiée à ce dernier de qualifier le Onze de la Rdc pour la Coupe du monde 2022 au Qatar revient désormais au compatriote de Lionel Messi.

Héctor Cúper a pour mission principale de conduire les Léopards de la RDC aux éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 et de les qualifier pour cette compétition planétaire. Il lui a manqué de près de coacher également les Fauves congolais à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN/Cameroun 2021 (mais qui va se jouer en début 2022). Le dossier « Guelor Kanga » qui devait permettre aux Léopards d’être repêché a finalement été tranché par la Confédération africaine de Football, CAF, en faveur des Panthères Gabonais. Malheureusement pour les Congolais !

Dans ses premières déclarations sur place à Kinshasa qu’il a foulé le mardi 25 Mai, le technicien argentin Héctor Cúper a déclaré avoir accepté de signer avec la RDC « pour qualifier les Léopards A à la Coupe du Monde Qatar 2022 ». Une entame vraiment remarquable en termes de communication, de quoi redonner l’espoir aux Congolais qu’auraient voulu qu’entendre ça.

Les propos tenus à l’endroit de Cuper par Constant Omari le président de la Fédération congolaise de football association, FECOFA, comme mot de bienvenue à l’argentin ont de quoi faire davantage rêver les Congolais :  « Nous avons enregistré une soixantaine de candidatures mais nous avons porté notre choix sur vous compte tenu de votre expérience et notre objectif pour les éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2021 ».

Le mercredi 26 Mai, Héctor Cùper a ensuite été officiellement présenté au gouvernement congolais. L’argentin a rencontré le ministre des sports, Serge Chembo Nkonde et a échangé avec l’autorité sur le cahier de charge contenu dans le contrat qui le met à la tête de la sélection de la République démocratique du Congo de football.

Le minstre congolais des Sports Chembo Nkonde Serge avec le nouveau sélectionneur des Léopards Héctor Cúper. (Photo Tiers)

La RDC évoluera lors des éliminatoires du Mondial-Qatar 2021 qui débutent en septembre prochain avec dans le même groupe la Tanzanie, le Madagascar et le Bénin.

Mais déjà, Héctor Cúper fera connaissance avec ses nouveaux poulains début juin, lors du stage des Léopards à Tunis, où deux rencontres amicales sont prévues, contre la Tunisie et ensuite contre le Mali. Un test d’entrée qui mobilisera l’attention du public Congolais.

A quels résultats pourrait-on s’attendre ?

Plusieurs analystes recommandent la réserve face à un certain enthousiasme qui pourrait habiter les Congolais, par l’arrivée de l’entraîneur argentin aussi réputé pour être habitué à relever des défis. Pour ces analystes, le problème de la Rdc ne doit jamais être réduit à la « tête » des sélectionneurs, car le pays en a connus de plus expérimentés et de plus galonnés, dotés des valeurs techniques pouvant permettre de résultats élogieux pour le compte des Léopards. Mais tous ces techniciens se sont chacun plaint et en son temps de la désorganisation doublé du manque de sérieux qui caractérisent la Fédération et le Ministère de tutelle par rapport au dossier de l’équipe nationale.

C’est compte tenu de ce qui précède, qu’une certaine opinion estime que les autorités sportives de la Rdc ont la première responsabilité de corriger d’abord ce qui leur a toujours été reproché, notamment la désorganisation et le manque de sérieux. Sinon, les mêmes causes risquent de produire les mêmes effets. En moins qu’Héctor Cúper soit doté de « pouvoirs magiques » pour ne pas ironiser, enfin de bien contourner ces obstacles structurels.

A noter que l’argentin est accompagné pour ce nouveau challenge de l’égyptien Mahmoud Fayez, son assistant et analyste vidéo, de Joe Kamga Ngie, son manager et de Dembele Moussa, l’interprète de nationalité malienne.