Kitenge Yesu : Révélations et condoléances de Jean-Marie Elesse

Kitenge Yesu : Révélations et condoléances de Jean-Marie Elesse

Le lundi 31, dernier jour du mois de Mai, l’information sortie de quelque part se vérifie vivement par de voies sûres. La nouvelle faisant état de la disparition d’un grand de ce pays est bouleversante. Beaucoup ne veulent pas y croire et pourtant c’est ce qui va se confirmer aux premières heures de la matinée. Kitenge Yesu, Haut Représentant et Envoyé spécial du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, n’est plus. Victime d’une crise cardiaque. Depuis, c’est l’heure des messages des condoléances, des témoignages, jusqu’aux obsèques officielles… Jean-Marie Elesse, président national du RRC qui a connu et fréquenté l’homme, va au-delà des formalités.

Jean-Marie Elesse, Président national du RRC. (Photo Tiers)

Ancien ministre sous Mobutu Sese Seko vers les années 90, jusqu’aux derniers moments au pouvoir du Marechal du Zaïre, Kitenge Yesu va remonter à la surface en 2016, devenant membre du comité des sages du Rassemblement de l’opposition, RASSOP. Bien avant, Kitenge Yesu était également passé au Rassemblement congolais pour la démocratie, RCD. Il a également dirigé la Convention des Républicains. Et le 6 Mars 2019, ce vieux loup de la politique est appelé aux services personnels du Président de la République Félix Tshisekedi, qui le nomma Haut Représentant et Envoyé Spécial.  Un message fort était ainsi adressé à la classe politique et au monde, un choix qui n’a eu qu’à surprendre les novices en politique, ignorant beaucoup de ce marxiste-léniniste assumé, qui s’est retiré de la scène publique en 2018, après 59 ans de vie politique. Ce qui n’est pas donné à tout le monde…

Le président Félix Tshisekedi et son Haut Représentant et Envoyé Spécial Kitenge Yesu. (Photo Tiers)

Dans ses condoléances à la famille biologique et aux proches de l’illustre disparu, le Président Tshisekedi a déclaré : « Ce libre penseur était un fin stratège et un conseiller fidèle dont la disparition est une grande perte pour le pays ».

Un véritable mentor…

« Derrière chaque grande fortune se cache un crime tout aussi grand.» René de Balzac. Sans vouloir revenir sur les motivations profondes de la maudite guerre de l’Est du pays, du reste connues de tous, le sentiment national général est que ses origines frisent la traîtrise » ou « «N’interrompez jamais l’ennemi pendant qu’il se trompe». La confiance se gagne en gouttes et se perd en litres. Un ministre vingtenaire a épuisé son crédit. Sa technocratie sectaire chauviniste un peu aveugle a atteint des limites. Démesurée, son impatience, va détruire des vies ».

Ces quelques passages sont de Kitenge Yesu, qui s’est ainsi révélé aux générations présentes entre autres par un style de communication qui lui est singulier et qui fait mouche.

Une qualité singulière que Jean-Marie Elesse reconnaît bien à l’illustre disparu sans toutefois s’y attarder, tellement que les choses sont évidentes. Au-delà de ça, le président du RRC affirme que l’illustre disparu représente beaucoup pour lui, comme il le témoigne.

Jean-Marie Elesse et Kitenge Yesu à l’époque de la Conférence nationale souveraine, CNS. (Photo Tiers)

« L’histoire de la RDC a connu une de ses étapes charnières avec la tenue de la Conférence nationale souveraine. Ce forum historique qui s’était tenu entre 1990 et 1992 avait réuni comme vous le savez les délégués représentant toutes les couches de la population, toutes les régions et la diaspora du Zaïre à l’époque. J’avais eu l’honneur de conduire la jeunesse mobutiste à ce rendez-vous historique. Et alors que le président Mobutu était minoritaire à l’entrée de la CNS, nous avons réussi, ensemble dans les Forces Politiques du Conclave, FPC, à faire sortir Mobutu vainqueur dans la nouvelle majorité politique post CNS. C’est Kitenge Yesu qui était alors notre mentor ». Et de souligner : «  Cela ne demande pas un dessin pour comprendre ce qu’était l’homme, ce qu’il valait en termes politique et d’intelligence ».

De g. à d. Docteur Jimmy Ngoy à l’époque médecin personnel du président gabonais Omar Bongo, Jean-Marie Elesse et Kitenge Yesu. (Photo Tiers)

Profondément affecté par la disparition de ce patriarche de la politique congolaise, Jean-Marie Elesse présente ses « vives et sincères condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu et au Président de la République », ce, « au nom du Rassemblement pour la Reconstruction de la RD. Congo, RRC » dont il est le président national, et en son « nom personnel ».

Notons que le décès de Kitenge Yesu intervient deux ans après celle de son épouse Madame Bibi Bateme Sophie.