RDC : Félix Tshisekedi dans la fournaise de l’Est sous très haute sécurité

RDC : Félix Tshisekedi dans la fournaise de l’Est sous très haute sécurité

Trois semaines après l’éruption volcanique du 22 Mai 2021 qui a endeuillé la ville de Goma, le Chef de l’Etat Congolais Félix Tshisekedi séjourne dans ce Chef-lieu du Nord-Kivu où il est arrivé dans la soirée du 12 Juin en compagnie de son épouse Denise Nyakeru. C’est lors de son point de presse tenu le dimanche 13 Juin que Tshisekedi a en fait dévoilé la feuille de route de son séjour d’au-moins sept jours, dans cette partie trouble de l’Est de la République démocratique du Congo, RDC.

Dans cette mission à la fois sécuritaire et humanitaire, Félix Tshisekedi est accompagné d’au moins huit ministres. Le Chef de l’Etat Congolais va particulièrement s’intéresser aux besoins humanitaires nés des conséquences de l’éruption volcanique. C’est ainsi qu’il va se rendre à Kibati, à une vingtaine de kilomètres de Goma, où un campement sera érigé pour les déplacés.

Ce site destiné à environ 17 000 personnes ayant perdu leurs maisons pendant la coulée de lave, sera notamment doté d’un centre de santé et d’un point d’adduction d’eau, en plus des habitations. « Je vais évaluer les besoins d’assistance pour les retournés, les sans abris et ainsi leur apporter des solutions ciblées », a déclaré Félix Tshisekedi.

Beni et Ituri dans le viseur

Dans le volet sécuritaire particulièrement de son séjour, Félix Tshisekedi sera également à Beni et en Ituri. Deux régions en proie à l’insécurité où les Forces armées de la Rdc, FARDC, combattent des forces négatives. L’annonce de ces déplacements attendus par les populations de ces parties du territoire national a été faite par le Chef de l’Etat Congolais au cours d’un point de presse qu’il a tenu le dimanche 13 Juin 2021.

Félix Tshisekedi face à la presse (Photo Tiers)

« C’était nécessaire de faire l’évaluation de l’Etat de siège. J’irai en Ituri pour me faire une idée des avancées, des résultats obtenus et voir les orientations à prendre. En règle générale, c’est un satisfecit. Je n’ai pas encore les rapports de deux gouverneurs pour davantage prendre d’autres décisions… Je vais me rendre en Ituri pour évaluer les opérations militaires qui s’y déroulent et en plus rencontrer mon homologue Yoweri Museveni à Kasindi. Ceci entre dans le cadre du projet de la route devant relier Kampala à Goma », a souligné Félix Tshisekedi en substance.

Le Chef de l’Etat Congolais s’est en outre félicité des résultats de l’état de siège décrété depuis le 6 Mai dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri : « Je me félicite des résultats à mi-parcours par rapport à l’État de siège… Je constate que la capacité de nuisance des forces négatives est sensiblement réduite et nous sommes déterminés à les poursuivre jusqu’à leur dernier retranchement… ».

L’Armée déloge de Fataki les miliciens de l’URPDC-CODECO

La martinée du dimanche 13 Juin, l’information dominante sur le plan sécuritaire était la prise  du centre commercial de Fataki, par les miliciens de URPDC-CODECO, qui ont réussi à déloger l’armée nationale.

Vers 12 heures locales, les Forces loyalistes ont réussi à reprendre le contrôle de cette localité de Fataki dans le territoire de Djugu en Ituri, à 80km au nord de Bunia.

Il se fait que l’état de siège en vigueur en l’Ituri et au Nord-Kivu n’a pas encore réussi de venir à bout de l’activisme des groupes armés, lesquels continuent de défier l’Armée loyale en perpétrant des tueries dans les territoires de Djugu et Irumu, faisant ces dernières semaines plusieurs dizaines de morts parmi les civils.

C’est dans cette réalité guerrière que Félix Tshisekedi va se  rendre à Beni et en Ituri. Un voyage sous très haute sécurité et de tous les enjeux font remarquer certains observateurs.