La Rdc scelle avec le Rwanda une idylle sur le chemin de l’Afrique de l’Est

La Rdc scelle avec le Rwanda une idylle sur le chemin de l’Afrique de l’Est

24 heures après la visite de travail du Président Congolais Félix Tshisekedi à Gisenyi au Rwanda sur invitation de son homologue Paul Kagame, ce samedi 26 Juin c’était le tour du Chef de l’Etat rwandais de répondre à l’invitation de son homologue congolais en traversant la frontière. Trois accords commerciaux ont été signés à cet effet dans la ville congolaise de Goma, ce, à l’issue d’un tête-à-tête entre les deux Présidents. Un événement loin d’être ordinaire, marque surtout le renouveau dans les relations longtemps belliqueuses entre les deux pays.

Un aspect fondamental est que les deux Chefs d’Etats, Félix Tshisekedi et Paul Kagame, se sont convenus de poursuivre leurs efforts mutuels pour mettre fin à l’insécurité dans la région et de créer les conditions favorables au développement, du commerce transfrontalier et de la coopération économique entre les deux pays. Conditions sine qua non de nature à consolider la paix et promouvoir une prospérité commune.

Les déclarations de deux Présidents prononcées lors de la Conférence de presse sont suffisamment éloquentes sur ce chapitre.

« Nous avons perdu tant d’années à vivre, en nous regardant en chiens de faïence, en vivant en tensions et en situation de guerre, mais aussi à partager la haine, maintenant ça suffit », a déclaré en substance le Président congolais Félix Tshisekedi.

Les Présidents congolais Félix Tshiselkedi et rwandais Paul Kagame
passant les troupes d’honneur en revue à Goma. (Photo droit tiers)

Paul Kagame qui abondé dans le même sens a soutenu qu’il « n’est pas possible de rétablir la paix lorsque les pays voisins connaissent une certaine instabilité », avant de souligner  « C’est pourquoi, le Président Tshisekedi et moi-même convenons que l’absence de paix et de stabilité ne doit pas devenir une situation permanente dans nos deux pays. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous habituer à cette situation ».

Lire également https://lesnews.cd/2021/06/25/tshisekedi-decouvre-au-rwanda-les-degats-causes-par-leruption-du-volcan-nyiragongo/

Tout comme ils l’ont fait la veille à Rubavu au Rwanda et à Kibati, Félix Antoine Tshisekedi et Paul Kagame ont visité les sites endommagés par la lave au Nord-Kivu, évaluant les dégâts causés par l’éruption volcanique de Nyiragongo.

Trois accords commerciaux signés

Le premier accord conclu porte sur la promotion et la protection des investissements entre les deux pays. Le second a pour objet une convention entre les deux pays en vue d’éviter la double imposition et prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu.

Le troisième protocole d’accord concerne l’exploitation de l’or et implique la société congolaise aurifère, Sakima s.a., ainsi que la société rwandaise Dither Ltd.

Le rapprochement de la Rdc vers l’Est

Depuis le début de ce mois, Felix Tshisekedi se rapproche davantage de ses voisins de l’Est. La double rencontre de 24 heures avec son homologue Paul Kagame du Rwanda intervient après ses échanges avec le chef de l’Etat ougandais, Yoweri Museveni. Les deux hommes ont lancé les travaux de construction des routes d’intérêt commun.

Il est clair que ce rapprochement entre la RDC et ses deux voisins lance un nouveau tournant dans le processus de son intégration dans la communauté des Etats d’Afrique de l’Est, EAC. D’ailleurs cette communauté a lancé en début de semaine une mission de vérification qui devrait ou pas permettre à la RDC l’intégration dans cette structure économique regroupant le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie, le Soudan du Sud, le Kenya et l’Ouganda.

Aux yeux de certains analystes, les autorités congolaises ont encore du pain sur la planche, car elles devront davantage entreprendre pour l’adhésion de leurs compatriotes à cette démarche d’adhésion du pays dans cette énième communauté sous-régionale.  L’accent devra surtout être mis sur les avantages que le pays a à tirer.

Un commentaire sur “La Rdc scelle avec le Rwanda une idylle sur le chemin de l’Afrique de l’Est

Les commentaires sont fermés.