Baisse des prix des billets d’avion en RDC : Le Gouvernement en voie de réussir le pari

Baisse des prix des billets d’avion en RDC : Le Gouvernement en voie de réussir le pari

Les responsables des compagnies aériennes, de la Fédération des entreprises du Congo, FEC, de l’Autorité de l’aviation civile, AAC, et de la Régie des voies aériennes, RVA, ont été tout dernièrement chez le Ministre de l’Economie, Jean-Marie Kalumba. Une audience qui fera date, puisque révélatrice des avancées concrètes accomplies dans les discussions entre le Gouvernement Congolais et les acteurs du secteur de l’aviation, au sujet de la révision sur la structure de prix des billets d’avion à travers l’espace aérien de la République démocratique du Congo, RDC. Cette fois semble être la bonne s’il faut s’en tenir aux déclarations des différentes parties.

Il se révèle d’après toutes les informations que le Gouvernement Sama Lukonde a réduit comme il fallait les charges sur la structure de prix des billets d’avion.

Concrètement, la réduction de la taxe d’autorisation d’importation d’un avion qui passe de 70.000 USD à 10.000 USD,  la redevance sur le parking qui était négociée à 250 USD à N’Djili contre 30 USD et 50 USD dans les pays voisins, la réduction des taxes RVA, la réduction du taux de la Taxe sur la valeur ajoutée, TVA, de 16% à 8% sur le tarif du transport aérien, l’exemption des droits des douanes à l’importation et à l’exportation des pièces de rechange et autres consommables des avions, la mise en place d’un mécanisme allégé de dédouanement des pièces de rechange et l’extraction de la redevance sûreté et sécurité de la RVA du prix du billet. Autant des charges auxquelles les opérateurs économiques du secteur aérien ne feront plus face en RDC. Le Gouvernement attend ainsi une baisse des prix des billets d’avion devant varier entre 45% et 70%, selon les itinéraires.

Les acteurs du secteur de l’aviation en Rdc n’ont pas manqué de reconnaître à la faveur de cette audience leur accordée par le ministre de l’Economie nationale, que les avantages qu’ils ont obtenus de ces discussions ne sont pas négligeables. Ils ont en outre loué l’esprit coopératif et diplomatique du représentant du Gouvernement Congolais, une attitude favorable à permettre de très bons résultats.

Du côté des consommateurs, l’attente de la baisse des prix annoncée par le Gouvernement dans une de ses récentes réunions des ministres est très fortement attendue. Un pari que le Gouvernement du Premier ministre Sama Lukonde est en voie de tenir. Ce qui sera un autre signal fort dans le volet social du quinquennat en cours, et la lutte pour la pauvreté poursuivie par le Président Félix Tshisekedi ne ressemblera plus à un simple slogan comme  d’aucuns le pensent.