JO de Tokyo : Choc attendu en judo entre la Congolaise Marie Branser et la Française Madeleine Malonga

JO de Tokyo : Choc attendu en judo entre la Congolaise Marie Branser et la Française Madeleine Malonga

Les Jeux olympiques de Tokyo initialement prévus pour 2020 se sont ouverts le vendredi 23 Juillet 2021, après une année de report et d’incertitudes dus au Covid-19. La République démocratique du Congo, RDC, participe à cette XXXIIᵉ avec sept athlètes répartis en quatre disciplines. La curiosité du team de la RDC s’appelle Marie Branser, Judokate originaire d’Allemagne mais qui s’est naturalisée Congolaise.

Présente aux éditions des Jeux Olympiques depuis 1964, puis participante à chaque Jeux à partir de 1984, la RDC est à Tokyo au Japon avec sept athlètes repartis en quatre disciplines. Concrètement, il y a quatre athlètes en boxe dont deux dames Naomie Yumba et Marcela Sakobi Matshu et deux messieurs Fiston Mbaya Mulumba et David Tshama Mwenekabwe,  un en taekwondo  Naomie Katoka, un en Judo, Marie Branser et le dernier en  athlétisme, Oliver Mwimba.

La délégation de la Rdc à l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo. (Photo droits tiers)

Mais il se fait que le Gouvernement Congolais a failli à ses obligations en ne décaissant pas les fonds bien à temps pour la participation du pays à ces Jeux Olympiques de Tokyo. Selon plusieurs sources, pour faire voyager tous les membres de la délégation par exemple, le ministère des Sports et le Comité Olympique Congolais, COC, ont travaillé avec une agence privée, nous apprend-on. Mêmes les tenues et les équipements auraient été achetés en Espagne avec le préfinancement opéré par certains membres du COC, signalent encore ces sources. Heureusement que le séjour des athlètes est pris en charge au village olympique grâce à leurs accréditations et macarons. Ce qui n’est pas le cas pour les membres de la délégation, une quarantaine, qui devaient se prendre en charge en attendant et qu’en plus, aucun frais n’avait pas encore été payé pour les hôtels.

Aux dernières nouvelles, le Gouvernement Congolais serait déjà en voie de décanter la situation dans les prochaines heures, a-t-on encore appris des sources concordantes.

Une vue d’un stade olympique de Tokyo. (Photo droits tiers)

Qu’à cela ne tienne, les compétitions ont déjà débuté à Tokyo. C’est dans le Judo qu’une particulière attention pourra être davantage soutenue, avec deux athlètes dames, des vraies championnes, qui pourront s’affronter. Il s’agit de Marie Branser, judokate Congolaise d’origine allemande, et Madeleine Malonga « Mado », judokate Française d’origine Congolaise.

La double championne d’Afrique aux couleurs de la Rdc, à Madagascar en 2019 et au Sénégal en 2021, Marie Branser naturalisée Congolaise en 2019, participe pour la première fois de sa carrière aux Jeux Olympiques. Un rêve qui devient une réalité pour elle. Peut-être que la première médaille d’or congolaise aux Jeux olympiques viendra d’elle. Un espoir donc pour la RDC.