SADC : Soutiens assurés pour l’élection du Congolais Faustin Luanga au poste du Secrétaire exécutif

SADC : Soutiens assurés pour l’élection du Congolais Faustin Luanga au poste du Secrétaire exécutif

La Communauté de développement d’Afrique australe, SADC, s’apprête à élire dans quelques jours son Secrétaire exécutif. Les membres de cette organisation sous-régionale devront choisir entre le Congolais Faustin Luanga Mukela et le Botswanais Elias Magosi. La République démocratique du Congo, RDC, met toutes les bouchées doubles pour pousser son candidat vers la victoire dans cette élection prévue au mois d’Août prochain. Un challenge à portée pense-t-on.

Pour y parvenir, le Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi a dépêché un émissaire spécial auprès des États membres, en la personne du ministre Congolais de la Coopération régionale, Didier Mazenga. Ce dernier en effet a été en tournée à Luanda, à Harare et à Windhoek pour plaider en faveur de la candidature de la RDC à ce poste de Secrétariat exécutif de la SADC.

A son retour à Kinshasa le jeudi 22 Juillet, le ministre Didier Mazenga a réitéré devant la Presse le message qu’il a transmis partout où il est passé : « Nous demandons aux pays membres de la SADC de faire preuve de sagesses car depuis sa création, il s’est jamais tenu des élections à ce postes,  le Secrétaire exécutif ayant toujours été choisi par consensus ».

De l’avis de plusieurs observateurs, la RDC part avec la faveur des pronostics pour obtenir ce poste, en raison notamment de la carrure de son candidat qui jouit d’une grande expertise et d’une longue expérience aux compétences éprouvées. Les pays de la sous-région pourront donc miser sur le Congolais Faustin Luanga, un grand baroudeur des arcanes des communautés économiques régionales d’Afrique, avec plus de vingt-cinq ans d’expérience sur des questions relatives à la gouvernance commerciale, au développement économique des pays et à leur intégration au système commercial multilatéral, ancien haut fonctionnaire à l’Organisation mondiale du commerce.

A noter que dans sa tournée, le ministre Didier Mazenga, émissaire du Président Tshisekedi auprès de ses homologues, a été reçu entre autres le mercredi 21 juillet 2021, par le Président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa. La veille, le Président angolais Joao Manuel Gonçalves Lourenço avait accordé son hospitalité l’envoyé spécial de son homologue congolais. Partout où il est passé avec dans sa suite une forte délégation, Didier Mazenga a été rassuré du soutien des autres pays membres au profit du candidat de la RDC au poste de Secrétariat exécutif de la SADC.