Pandémie du coronavirus : Une solution d’inspiration divine bientôt dévoilée à Brazzaville

Pandémie du coronavirus : Une solution d’inspiration divine bientôt dévoilée à Brazzaville
Statue of St. Mary in the Church.

Au cours d’un échange avec la presse, ce mercredi 4 août 2021, à son domicile situé à quelques encablures du Lycée Thomas Sankara, dans le 9ème arrondissement de Brazzaville, Djiri, Marie Thérèse Adoua, a donné l’information sur le message qu’elle a reçu de la Sainte-vierge Marie d’organiser une cérémonie à programmer, pour dévoiler le mystère de la pandémie à coronavirus Covid-19.  

Dans un contexte  de propagation croissante du variant Delta et d’allègements des mesures de restriction sanitaire au Covid-19, les élus de Dieu continuent à multiplier les prières pour implorer la miséricorde de Dieu. Leurs supplications semblent être exaucées par la puissance divine. La prophétesse congolaise, Marie Thérèse Adoua a reçu la révélation y relative de la part de la Sainte-vierge Marie.

Marie Thérèse Adoua. (Photo droits tiers)

«  Dans son message (reçu de la vierge Marie), en gros, elle disait que c’est elle qui est la responsable de cette pandémie… » a expliqué la prophétesse congolaise à la presse. Une révélation, a-t-elle poursuivi, qu’elle a reçue en mai  2020. Dans une autre révélation reçue, le 21 février 2021, la Sainte vierge Marie confirmait ce qu’elle avait dit en mai 2020, c’est-à-dire dévoiler le mystère de la pandémie, a révélé Marie Thérèse Adoua à la presse.

La prophétesse qui n’était pas à sa première révélation ne pouvait pas garder secret ce message. «  Nous devons écouter ce qu’elle va nous dire, pour cela nous devons nous organiser… » Ainsi, elle a appelé à une implication massive des professionnels de la plume et du micro pour relayer cette information, qu’elle juge de grande portée pour que le monde entier soit au courant. Selon elle, pour l’organisation de cette cérémonie dont la date dépend de l’organisation qui y découlera  nécessitera le concours des partenaires.

Marie Thérèse Adoua au cours de sa rencontre avec la presse. (Photo droits tiers)

On ne peut pas programmer cette cérémonie, a souligné la prophétesse Marie Thérèse Adoua,  si et seulement si les conditions d’organisation ne sont pas réunies. Etant donné que, la Sainte-vierge Marie communique souvent en plusieurs langues, la prophétesse a lancé un appel pressant  à la communauté nationale et internationale pour mettre la main à la patte. « On a besoin des volontaires pour l’organisation de cette cérémonie parce que l’on doit convier la presse du monde entier avec les interprètes qu’il faille chercher dans les 5 continents… » A-t-elle soutenue. Ceci dans l’optique de favoriser une bonne compréhension du message que la Sainte Vierge Marie dévoilera à l’humanité sur l’origine du COVID-19  et thérapie adaptée pour l’éradication de la pandémie à coronavirus.

A noter que, la prophétesse Marie Thérèse Adoua, pharmacienne de son état,  a été baptisée depuis son jeune âge, dans l’Eglise catholique. Membre de l’archiconfrérie du Saint Esprit de la paroisse « Notre Dame » des victoires de Ouenzé (arrondissement 5) de l’archidiocèse de Brazzaville, elle avait reçu la première révélation de la Sainte-vierge Marie de retour d’un pèlerinage à Lourdes en France effectué en 2009, lui demandant de tenir le chapelet et de beaucoup prier pour le Congo.