Congo-ETP : « Il faut désormais manager les écoles » dixit Ghislain Thierry Maguessa dans la Sangha

Congo-ETP : « Il faut désormais manager les écoles » dixit Ghislain Thierry Maguessa dans la Sangha

Le nouveau Ministre congolais  de l’Enseignement technique et professionnel, est en visite de travail, depuis quelques jours, dans la Sangha, département situé à plus de 800 km, au Nord de la République du Congo. Dans cette partie du pays, Ghislain Thierry Maguessa Ebome organise des séances de travail avec ses administrés et apporte sa pierre au fonctionnement harmonieux de certaines structures déconcentrées, ainsi que du Parti Congolais du Travail, PCT, dont il est membre.

Arrivé à la tête du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, en mai 2021, Ghislain Thierry Maguessa Ebome, multiplie les descentes et séances de travail avec les administrations sous tutelle, une manière de mesurer l’ampleur de tache et l’expertise qu’il devrait apporter pour booster le secteur et l’inscrire dans la vision du chef de l’Etat congolais,  contenue dans « Ensemble poursuivons la Marche », son programme de gouvernement et déclinée en 12 chantiers par le 1er ministre, chef du gouvernement.

De ce point de vue, le Ministre  de l’Enseignement technique et professionnel déroule un agenda de travail qui rime à la fois avec prescription des orientations de travail et management dans l’administration des écoles techniques et professionnelles. Sur le front de la ville du Cacao, précisément à Ouesso, il s’est appliqué à transmettre à ses collaborateurs son challenge, son défi qu’il doit relever à la tête de ce département ministériel. Face aux cadres sous tutelle évoluant dans la capitale de la Sangha, le ministre de l’Enseignement technique et professionnel a mis un point d’honneur sur leur gouvernance. Car, pouvait-il déclarer, « le temps d’administration des écoles est passé, il faut désormais manager les écoles ».

L’instant de cet échange lui a permis d’inviter l’ensemble de ses administrés à se départir des antivaleurs. Un discours que Ghislain Thierry Maguessa Ebome tient depuis qu’il est arrivé à ce ministère. Le tout dans le dessein de mettre l’enseignement technique et professionnel au diapason des exigences du millénaire et de parvenir à des résultats satisfaisants.

Le ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebome ne pouvait passer outre l’engagement du chef de l’Etat congolais de préserver durablement l’écosystème forestier. Aussi a-t-il patronné, ce mardi 24 août 2021, la cérémonie de plantage d’arbres à l’arboretum de Pokola, avant de procéder à la visite du futur lycée professionnel de la forêt et de l’environnement. De-même qu’il a entrepris la visite du site de la future école des bois de Kabo. De Kabo à Pokola, face à son auditoire, Ghislain Thierry Maguessa Ebome n’a pas manqué d’inviter tout le monde au travail, le travail bien fait, axé sur les résultats.

Ghislain Thierry Maguessa Ebome montrant l’exemple lors de la cérémonie de plantage d’arbres (Photo droits tiers)

Profitant de sa visite de travail dans la Sangha, le ministre Maguessa Ebome a visité la Radio départemental « Radio Bénie », une radio qu’il utilisait à l’époque où il était maire d’Ouesso, comme canal d’échanges avec les habitants de cette ville, à travers une émission interactive, pour répondre directement à leurs préoccupations. Afin de renforcer les capacités de fonctionnement de ce média, le ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebome a fait don du matériel de travail, composé entre autres de dictaphones, ordinateur de bureau, table de mixage de douze pistes, des micros baladeurs, etc.

Autre lieu, autre geste, Ghislain Thierry Maguessa Ebome, revêtu de sa veste de membre du parti congolais de travail (PCT), a parrainé, également, la campagne d’adhésion au Parti. Ainsi, le premier jour, 185 nouveaux membres ont été recensés et reçus dans les rangs du PCT, à Ouesso.