L’appel insistant de Dénis Mukwege pour la création d’un TPI pour la RDC

L’appel insistant de Dénis Mukwege pour la création d’un TPI pour la RDC

En République Démocratique du Congo, RDC, les femmes sont les premières victimes des violences qui déchirent le pays depuis 25 ans. Les violences sexuelles, devenues des armes de guerre, sont régulièrement infligées aux habitantes de l’Est de la RDC.

Pour le Docteur Denis Mukwege,  « réparer ne suffit plus, il faut combattre l’impunité pour empêcher la répétition de ces crimes ».  C’est dans le Podcast Pourparlers réalisé par l’agence 35°Nord, que le Prix Nobel de la Paix 2018 s’est ainsi exprimé. Celui qui a été récompensé pour son action médicale et psychologique aux côtés des femmes victimes, fait part de son nouveau combat en faveur d’une justice transitionnelle.

Tant que les victimes n’obtiendront pas justice et réparation, leur guérison ne saurait être complète. Le Docteur Mukwege s’insurge contre le climat d’impunité régnant en Rdc, et appelle à un changement d’approche qui passerait par la mise en place de réformes institutionnelles pour garantir la non-répétition de ces atrocités de masse. Les mécanismes juridiques tels qu’ils existent aujourd’hui en RD Congo sont en effet inopérants.  

Afin d’être pleinement efficaces, ces mécanismes devront octroyer aux femmes victimes des réparations individuelles et collectives, afin qu’elles ressentent que leurs droits sont respectés, que les crimes sont reconnus et pour qu’une telle situation ne se reproduise plus.

« Ces mécanismes sont importants pour permettre que l’on reconstruise une société réconciliée avec elle-même et avec ses voisins. Il faut un travail de vérité et de commémoration pour construire une société apaisée », conclut le Prix Nobel de la Paix.

LesNews.Cd/AgenceEcofin.com