Dialogue-glissement : Les menaces de 121 forces sociales & alliés de la Rdc…

Dialogue-glissement : Les menaces de 121 forces sociales & alliés de la Rdc…

La désignation des quinze membres du bureau de la commission électorale nationale indépendante, Ceni, se trouve dans l’impasse. Leur entérinement au niveau de l’Assemblée nationale a reçu un sérieux coup. Les forces sociales et alliés de la Rdc montent de nouveau au créneau et menacent.

En effet, dans une déclaration publiée le lundi 12 Septembre au sujet de la « désignation des 15 membres de la Ceni »,  121 organisations « dénoncent la prise en otage du processus d’entérinement par l’Assemblée nationale et quelques parties prenantes ».

Devant l’impasse, ces forces sociales déclarent « Cependant, tout en reconnaissant que l’Etat congolais reste et demeure laïc, les forces sociales constatent que, près d’un mois après le début du processus, le calendrier du processus de désignation des délégués à la CENI est largement dépassé, ce en violation de l’article 53 bis de la loi organique du 3 juillet 2021 ».

Ainsi, en observant que « tout semble délibérément et intentionnellement bloqué en vue de créer les conditions opportunes du dialogue visant le partage de pouvoir ainsi que la justification du glissement des élections de 2023 », ces forces sociales « mettent en garde contre un nième glissement des élections qui, comme toutes les fois, a toujours profité aux acteurs politiques et sociaux véreux se couvrant fallacieusement derrière l’intérêt national ».

Elles appellent toutes les organisations membres de rester mobilisées à une manifestation de revendication « pour sauver le socle des valeurs de la démocratie pris en otage ».

Laisser un commentaire