RDC : Les pleurs des victimes du mont Nyiragongo cinq mois après

RDC : Les pleurs des victimes du mont Nyiragongo cinq mois après

Cela fait cinq mois depuis que le volcan Nyiragongo, dans le Nord-Kivu, est entré en éruption, en détruisant maisons et champs de culture. Les victimes du mont Nyiragongo continuent d’être toujours sans abri, alors qu’elles avaient trouvé refuge dans une école mais ont été expulsés avant la rentrée scolaire.

Elles sont au nombre de 160, ces familles qui se sont installées dans des tentes de fortune dans l’arrière-cour du marché de Kisoko, dans le district de Kasika à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Ce, alors que la saison des pluies dans l’est du Congo a commencé et les tentes offrent peu de protection contre la pluie ou les maladies d’origine hydrique.

Un logement alternatif pour les déplacés, tel que promis par les autorités provinciales, n’a pas été tenu. Et ces autorités sont accusées d’avoir bâclé leur réponse à la catastrophe.

Au micro de notre consœur AfricaNews.com, un militant n’y est pas allé par quatre chemins à ce sujet : « Interdire à quelqu’un qui vivait confortablement dans sa maison de construire sa maison et de le laisser dans des maisons en bâche, sans aide humanitaire est une grave violation de ses droits et une incompétence notoire ».

Laisser un commentaire