Rdc-Angola : Accord enfin trouvé pour l’exploitation pétrolière commune dans la Zic

Rdc-Angola : Accord enfin trouvé pour l’exploitation pétrolière commune dans la Zic

La République démocratique du Congo, RDC, et l’Angola ont conclu depuis le 25 Septembre 2021, un historique protocole d’accord, sur l’exploitation du brut pétrolier dans le bloc 14 situé dans la zone d’intérêt commun, ZIC.

C’est le résultat d’intenses négociations entre les deux pays, représentés par leurs ministres de tutelle respectifs, lesquels  ont signé le document, signale financialafrik.com.

Les deux commissions techniques distinctes se sont réunies, pilotées respectivement par le secrétaire général congolais aux Hydrocarbures et le secrétaire d’État angolais au Pétrole. Occasion qui a permis aux deux délégations d’échangé  vivement sur la finalisation de la feuille de route des projets retenus dans le cadre de la ZIC, en rapport avec l’exploitation du brut pétrolier dans le bloc concernés.

Le projet de contrat devant ouvrir la voie à l’exploitation du pétrole dans cette zone d’intérêt commun, sera soumis pour les dernières délibérations dans un délai de trois mois. C’est en tout cas ce que les experts se sont accordés. Concrètement,  le contrat sera  signé au premier trimestre de l’année 2022 à Kinshasa, précise financialafrik.com.

Pour rappel, la RDC revendique depuis juin 2003 un plan de la production des blocs angolais en eaux profondes. L’exécution du projet visant l’exploitation du pétrole dans le bloc 14 avait été envisagée en 2007, dans le respect des normes requises des produits pétroliers en provenance d’Angola. Le 11 mai 2009, la RDC avait déposé une requête auprès de l’ONU pour obtenir la délimitation de ses frontières maritimes. Quelques semaines plus tard, la ZIC avait été créée, en application du traité de Montevideo sur le droit de la mer. La ZIC avait décidé d’étendre de 200 miles marins l’étendue du plateau continental de sa côte atlantique, entre l’Angola et sa province de Kabinda.