29 Septembre : Fayulu et Muzito accusent Ngobila de vouloir instaurer un « État de siège » à Kin

29 Septembre : Fayulu et Muzito accusent Ngobila de vouloir instaurer un « État de siège » à Kin

La coalition de l’opposition Lamuka tient mordicus à sa marche pacifique de ce mercredi 29 Septembre, selon son itinéraire initial. Un parcours fixé par Martin Fayulu et Adolphe Muzito qui ne semble malheureusement pas faire l’affaire du Gouverneur de la ville qui décide un autre itinéraire.

L’itinéraire de la marche fixé par ces animateurs de Lamuka indique comme point de départ  la Tshangu et le Palais du Peuple comme point de chute.

Mais pour le Gouverneur de la ville de Kinshasa, le tronçon pont Matete-Aéroport de N’djili, inclu dans l’itinéraire de Lamuka, ne doit pas être considéré. L’administration provinciale ayant en effet déclaré cette partie de la capitale de « zone neutre », où les manifestations politiques publiques sont désormais interdites.

Comme il fallait s’y attendre, la décision du Gouverneur Gentiny Ngobila est catégoriquement rejetée par le duo Fayulu-Muzito, qui la juge carrément d’illégale.

Ces opposants vont plus loin en accusant même le Gouverneur de tentative d’instaurer un « état de siège » dans une partie de la capitale.

A noter que Lamuka qui maintient sa marche pacifique de ce mercredi 29 septembre à Kinshasa, après celle pratiquement ratée d’il y a deux semaines, soit le 15 Septembre, reste dans les mêmes revendications, exigeant entre autres la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante, CENI, et les réformes consensuelles avant les élections de 2023.