Violences : La Ligue 1 française et la Ligue 1 congolaise « mêmes désolations »

Violences : La Ligue 1 française et la Ligue 1 congolaise « mêmes désolations »

Deux pôles, mêmes scènes pourra-t-on affirmer. Si la Ligue 1 française s’est donnée à un spectacle honteux ce dimanche avec l’arrêt du match OL-OM après 4 minutes suite à un jet de projectile sur Dimitri Payet et les tractations qui ont suivi en coulisses, le championnat congolais n’a pas été en reste…

En effet, la fin du match entre Sanga Balende et l’AS Maniema Union (1-1) s’est révélée particulièrement violente dimanche à Mbuji Mayi. Mécontents d’un penalty «oublié» par les officiels en faveur de leur équipe, certains supporters locaux sont descendus sur le terrain au coup de sifflet final pour rouer de coups les arbitres.

 Malgré la présence policière, les arbitres n’ont pas échappés aux fanatiques du SM Sanga Balende accusé par certains d’entretenir une milice des supporters en son sein. L’intervention des forces de l’ordre a permis de les disperser.

Les officiels présentaient d’importantes blessures et ont été transportés à l’hôpital. Charge désormais à la Linafoot de prendre des sanctions fortes à l’égard d’un club confronté ces derniers mois à de graves soucis de sécurité…

Laisser un commentaire