Les propositions du CRHP pour un leadership et une participation active des personnes handicapées

Les propositions du CRHP pour un leadership et une participation active des personnes handicapées

Comme chaque année, la Communauté mondiale a célébré la Journée internationale des personnes handicapées le 3 Décembre 2021, avec comme thème : « Leadership et participation des personnes handicapées pour construire un monde post-COVID-19 inclusif, accessible et durable ». Le Centre de rééducation pour handicapés physiques, CRHP, qui a honoré ce rendez-vous comme de coutume, a fait des propositions concrètes en réponse au thème de cette année.

L’inclusion du handicap est un aspect essentiel du respect des droits humains, du développement durable et de la paix et de la sécurité. Cette inclusion est essentielle à la promesse inscrite dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030, à savoir ne laisser personne de côté. L’engagement pour la réalisation des droits des personnes handicapées n’est pas seulement une question de justice mais un investissement dans notre avenir commun.

Le CRHP qui s’est inscrit dans cette démarche soutenue par la communauté des nations, a cette année 2021 encore et sous la conduite de son Frère directeur Floribert Kabindu Ngoyi, organisé une manifestation dans ses installations à Kinshasa, en vue de faire entendre la voix de la personne handicapée.

De mamans handicapées exhibant le nzango (Photo LesNews)

Messe, discours, exhibition du Nzango par les mamans handicapées, danses et poésies des élèves handicapées et cocktail ont constitué le menu de cette cérémonie riche en couleur qui s’est tenue le samedi 4 Décembre.

Des élèves handicapés en spectacle de danses et de poésie (Photo Les News)

Comment la personne handicapée pourra participer à ce leadership ?

Les personnes handicapées qui sont pour la plupart limitées aux métiers et ayant la difficulté d’accéder aux études supérieures, reconnaissent toutefois les efforts de l’Etat Congolais de leur permettre d’attendre le niveau secondaire par l’obtention d’un diplôme d’Etat, l’équivalent du baccalauréat sous d’autres cieux. Le conseiller en charge des personnes handicapées, Israël Kabongo qui a ainsi introduit le speech du jour sous la bénédiction du Frère directeur Floribert Kabindu Ngoyi, a également déclaré que les personnes handicapées sont engagées à apporter de solutions concrètes aux problèmes leur concernant en particulier et ceux touchant le Congo en général.

Dans la rhétorique développée à cette occasion au CRHP, six propositions essentielles ont été faites en vue de permettre à la personne handicapée à prendre part au leadership et à la construction d’un monde post-COVID-19 inclusif, accessible et durable.

Ne pas laisser les autres réfléchir à place des personnes handicapées ; bien observer les problèmes primordiaux qui entourent la vie des personnes handicapées ; fixer et cibler convenablement où se trouvent les personnes handicapées et optimiser leur environnement vital ; permettre aux personnes handicapées d’user des technologies de la communication et de l’information notamment réseaux sociaux, emails, sites web, pour s’exprimer et exprimer leurs idées à grande échelle ; Se départir de tous préjugés négatifs dans le chef des personnes handicapées, notamment celui de penser que partager ses idées c’est enrichir les autres alors que servir c’est s’enrichir soi-même ; que la personne handicapée soit en mesure de découvrir ses défauts, ses talents et ses qualités ; développer une personnalité compétitive devant toute adversité concurrente.

A noter que Centre de Rééducation pour Handicapés Physiques, CRHP, est un centre pour personnes handicapées physiques. Un service d’aide sociale est également disponible pour les personnes nécessitant des services d’accompagnement. Le service médical assure : des consultations, une hospitalisation si nécessaire, une chirurgie orthopédique, une radiologie, une pharmacie et un dispensaire. Un service d’optique et d’appareils locomoteurs, ainsi que du matériel orthopédique est également implanté dans ce centre. Outre la revalidation, le centre propose des équipements orthopédiques, un service d’optique et des équipements locomoteurs. D’autres services sont également organisés dans ces installations au centre-ville de Kinshasa, notamment un restaurant, des salles des réunions, des appartements et une galerie d’œuvres d’art.

Pour rappel, c’est depuis 1992, que la Journée internationale des personnes handicapées est célébrée chaque année le 3 décembre à travers le monde. Elle vise à promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées dans toutes les sphères de la société et du développement et à accroître la sensibilisation à leur situation particulière dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle.