Jean-Jacques Ndala, un des meilleurs sifflets d’Afrique

Jean-Jacques Ndala, un des meilleurs sifflets d’Afrique

Un des meilleurs sifflets en Afrique, Jean-Jacques Ndala fait partie des 6 arbitres africains présélectionnés pour le Mondial au Qatar en 2022. Cet arbitre s’est aussi imposé en République démocratique du Congo, RDC, où il détient la palme de meilleur arbitre, obtenue en 2020.

Jean-Jacques Ndala est un arbitre professionnel congolais qui fait parler de lui sur l’échiquier international grâce à ses prestations, sur fond de rigueur et d’objectivité, pendant les rencontres. Il a à son actif plus 30 matchs internationaux dirigés, en Coupe d’Afrique des Nations, en Ligue des Champions de la CAF, en Coupe de la Confédération et en Coupe du monde des moins de 20 ans. Ce qui fait de lui le seul arbitre congolais à avoir atteint ce niveau.

« Travaille en silence et laisse le succès parler pour toi ». Cette citation a tout son sens dans le parcours professionnel de Jean-Jacques Ndala, qui porte haut l’étendard de la République Démocratique du Congo dans l’arbitrage. Plutôt discret, M. Ndala est l’un des meilleurs sifflets en Afrique. Pour preuve, il figure sur la liste de 6 arbitres africains présélectionnés pour le Mondial au Qatar, en 2022. Ses prouesses font parler également de lui en RDC. En 2020, M. Ndala a été désigné meilleur arbitre de la Ligue nationale de football, LINAFOOT.

A la manette de la Supercoupe de la CAF

Suite à ses prouesses, la commission arbitrale de la CAF (Confédération africaine de football) a jeté son dévolu sur lui pour officier la prestigieuse finale de la Supercoupe, qui mettra aux prises les géants égyptiens d’Al Ahly et le Marocains du Raja, mercredi 22 décembre 2021. Prévu au stade Ahmad Bin Ali de Doha, au Qatar, ce choc va déterminer le vainqueur de la 30e édition de la Supercoupe TotalEnergies de la CAF. Cette rencontre décisive lui servira de mise en train avant de s’envoler au pays de Samuel Eto’o, en janvier, pour prendre part à la (CAN Coupe d’Afrique des Nations).

Un arbitre égal à lui-même

L’arbitre congolais a toujours été à la hauteur des évènements. Plusieurs spécialistes du football africain apprécient sa rigueur et sa détermination. « C’est l’un des rares arbitres congolais qui restent très logique dans leurs sifflets », lance un journaliste sportif, qui a assisté à plusieurs matchs dirigés par son compatriote, dans le cadre la ligue nationale de football (Ligue 1).

Jean-Jacques Ndala dans ses oeuvres (Photo droits tiers)

L’on se souviendra de son arbitrage lors du match qui a opposé le Cameroun, pays organisateur, aux Lions de l’Atlas du Maroc, comptant pour les demi-finales du Championnat d’ Afrique des Nations, CHAN 2021. En dépit des tensions qui ont émaillé cette rencontre qui s’est soldé par 4-0, Jean-Jacques Ndala est resté maître du terrain.

Avant cette étape, il était déjà juge central du match d’ouverture de la compétition. Jean-Jacques a également l’expérience du contrôle de la VAR. Il était en effet l’arbitre assistant VAR lors de la finale de la coupe CAF à Cotonou en 2021.

LesNews/Afrik