A Tshikapa Félix Tshisekedi révèle les objectifs de l’Union Sacré

A Tshikapa Félix Tshisekedi  révèle les objectifs de l’Union Sacré

Le Président de la République Félix Tshisekedi est arrivé ce lundi 3 décembre 2021 dans la ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, après la ville de Kananga.

Lors de son meeting tenu devant une foule immense, Félix Tshisekedi a expliqué à la population les difficultés qu’il a rencontrées dans le cadre de la coalition FCC-CACH et qui l’ont poussé à créer l’Union sacrée de la nation.

A cette occasion, le Chef de l’État congolais a soutenu que la création de l’Union sacrée a pour objectif de finir la guerre dans la partie Est du pays, avant d’inviter toute la population congolaise à y contribuer.

« Le premier objectif de l’Union sacrée est de finir la guerre à l’Est. Les congolais doivent se souder pour combattre cette guerre avec nos compatriotes de l’Est. C’est le combat de tous les congolais, pas seulement ceux de l’Est, car s’ils vont conquérir l’Est, ils vont attaquer tout le pays et venir même à Kinshasa », a  expliqué Félix Tshisekedi devant la population.

Concernant la situation Socio- économique  de la population, le président de la République explique que le deuxième objectif de l’Union sacrée est de terminer la souffrance de la population

Sur ce point, Félix Tshisekedi s’est  longuement penché sur  ce deuxième objectif qui selon lui, est même la raison principale de sa tournée dans l’espace Kasaï, en vue de s’enquérir personnellement de la situation et la souffrance du peuple, pour apporter des solutions.

Le Chef de l’Etat congolais a également expliqué à la population son programme de développement à la base sur lequel, il compte pour développer le pays et soulager un grand nombre des jeunes désœuvrés.

« Nous allons donner un budget à chaque territoire parce que nous allons commencer à développer notre pays à travers nos territoires. C’est-à-dire nous allons installer une bonne administration dans nos territoires, nous allons asseoir la justice. Nous voulons par ce programme, donner réellement le pouvoir au peuple car par ce programme, nous serons près de nos territoires pour finir les souffrances », a-t-il souligné.

Pour Félix Tshisekedi, rien n’explique le fait que le pays puisse sombrer dans la famine et la misère, alors qu’il possède toutes les potentialités qui peuvent amener au développement.

« Dans notre pays, on ne peut pas souffrir de la faim, on a la terre et les espaces, on a tout ce qu’il faut pour multiplier la nourriture. Notre programme de développement à la base va encore se pencher sur ça et nous ferons beaucoup des champs dans nos territoires », a rassuré Tshisekedi.

Comme partout ailleurs, Félix Tshisekedi a promis de s’investir pour répondre aux problèmes de l’eau, l’électricité ainsi que les routes. Des problèmes majeurs qui sont à la base de la misère dans l’espace Grand Kasaï.