FITUR : La RDC réussira-t-elle à bien se vendre à Madrid ?

FITUR : La RDC réussira-t-elle à bien se vendre à Madrid ?

La ville de Madrid en Espagne accueille depuis le mercredi 19 Janvier 2022 la Foire internationale du tourisme, FITUR, dont la clôture interviendra au dimanche 23 Janvier. Une vitrine planétaire où les pays participants se vendent en mettant en évidence leurs richesses les plus attractives, notamment touristiques et pourquoi pas artistiques et culturelles. Présente également à ce Rendez-vous, la République démocratique du Congo, RDC, semble avoir mis les bouchées doubles pour ne pas faire de la simple figuration. Ce, alors que certains observateurs se montrent très critiques.

Faire de la République démocratique du Congo l’une des meilleures destinations au monde. C’est le challenge que se sont fixés les dirigeants congolais avec la participation du pays à la FITUR. Une bonne partie de l’opinion semble pour cela avoir les yeux braqués sur le ministre du Tourisme Modero Nsimba, qu’accompagne son collègue de l’Industrie Julien Paluku, les deux officiels à Madrid à la tête de la forte délégation congolaise des entrepreneurs de l’industrie touristique, au nombre desquels et principalement l’Office national du tourisme, ONT, et l’Institut congolais pour la conservation de la nature, ICCN.

Les ministres congolais respectivement Julien Paluku de l’Industrie et Modero Nsimba du Tourisme avec au centre la ministre espagnole Reyes Maroto du Tourisme, Commerce
et Industrie (Photo droits tiers)

Si tous les cinq jours prévus de cet événement de Madrid sont à capitaliser par la RDC, la journée du samedi 22 Janvier 2022 s’annonce particulière pour le pays de Félix Tshisekedi. C’est une journée spéciale pour le pays dénommée « Congo na Madrid » (Ndlr lisez Congo à Madrid). A cette occasion, la rumba congolaise qui vient d’être déclarée patrimoine universel de l’Unesco sera à l’honneur avec l’artiste Héritier Watanabe, à l’instar de la gastronomie dans toute sa diversité et la culture du pays. Un cocktail spécial que la RDC va offrir au monde à cette FITUR. Question que les nombreux experts, consommateurs et entrepreneurs touristiques présents à cet événement puissent découvrir davantage les merveilles de la RDC.

Un événement honoré par le Roi et la reine d’Espagne

La 42e édition de la FITUR qui se tient dans les installations de l’IFEMA à Madrid, a été honorée par la présence de leurs Majestés le Roi et la Reine d’Espagne, Felipe et Letizia, qui étaient présents à la cérémonie de l’inauguration.

Le Roi Felipe et la Reine Letizia d’Espagne à l’inauguration de la FITUR
(Photo droits tiers)

Felipe VI et son épouse avaient à cet effet visité les différents pavillons de la foire, accompagnés de diverses autorités, nationales et internationales, parmi lesquelles celle de la Communauté de Madrid, Isabel Díaz-Ayuso, le président de la République dominicaine, Luis Rodolfo Abinader Corona, Meritxell Batet, président du Congrès, Reyes Maroto, ministre de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme et José Luis Martínez Almeida, maire de Madrid.

Compte tenu des restrictions sanitaires qui avaient marqué la précédente édition, Madrid a renforcé la sécurité de ses employés et participants de la FITUR pour cette occasion. Pour cette raison, tous les participants remplissent les conditions suivantes : certificat numérique Covid de l’UE, QR Spain Travel Health et test PCR ou antigène négatif effectué dans les 24 heures précédant leur premier accès au salon.

D’après certaines statistiques, l’édition en cours de la FITUR enregitre la participation de 7 000 entreprises, plus de 100 pays et une présence attendue de 90 000 personnes.