RDC-Rwanda : Nettoyage dans les FARDC et manifestations de la Diaspora congolaise sans précédent

RDC-Rwanda : Nettoyage dans les FARDC et manifestations de la Diaspora congolaise sans précédent

Les relations entre la République Démocratique du Congo, RDC, et le Rwanda se sont encore tendues après la dernière attaque des rebelles Mouvement du 23 mars, M23, dans le Nord-Kivu. Un secret de polichinelle. Kinshasa accuse Kigali d’entretenir cette insécurité durant plusieurs années, bien que le Rwanda dément. Une énième escalade dans les rapports entre les deux pays à la base de décisions institutionnelles ainsi que de manifestations populaires congolaises.

C’est dans cette foulée que le Président Congolais Félix Tshisekedi a entre autres signé une ordonnance le jeudi 2 juin 2022, aux termes de laquelle,  4 officiers de FARDC sont révoqués pour motif de connivence avec les criminels rwandais qui sèment des troubles à l’Est de la RDC. Il s’agit du Lieutenant-colonel Kibibi Mutware, Major Sido Bizimungu alias America, Major Aruna Bovic et Major Mundande Kitambala. Certaines sources parlent d’une action qui va se multiplier et s’étendre au niveau des Forces armées et de la Sécurité de la RDC.

Le Chef de l’Etat Congolais Félix Tshisekedi et les officiers supérieurs des Forces armées de la RDC, FARDC.
(Photo droits tiers)

Au-delà de ça, la guerre s’étend dans les réseaux sociaux, en plus de la rue. Des marches de protestation, des affiches incriminant clairement Paul Kagame dans comme auteur intellectuel des massacres. Plus rien ne cache la fougue des Congolais d’en finir totalement avec ces situations d’agression de leur territoire et de tueries de leurs compatriotes, particulièrement dans la partie Est du pays.

À l’instar des congolais de Kinshasa, de l’Est du pays et autres provinces qui ne cessent de multiplier manifestation depuis la fin du mois de mai dernier, ceux vivant à Paris, Londres, Montréal et Bruxelles, se sont donnés rendez-vous ce 10 juin 2022, chacun dans sa ville de résidence, pour réclamer entre autres la rupture des liens diplomatiques entre la RDC et le Rwanda, pays accusé de soutien aux rebelles M23.

Il sera également question pour ces congolais de l’étranger de manifester leur soutien total aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC, dans leur lutte contre le M23 et autres forces négatives. Sous le slogan « Rwanda is killing » (Rwanda tue), les compatriotes de Felix Tshisekedi espèrent faire entendre leur voix mais surtout leur ras-le-bol face à la guerre à l’Est de leur pays qui sévit depuis plusieurs années.

Place de la Gare à Kinshasa

Pour rappel, à Kinshasa le lundi 31 mai 2022 devant l’ambassade du Rwanda en RDC, de nombreux kinois ont brûlé dans la journée le drapeau du pays de Paul Kagame et les effigies de ce dernier. Et dans la soirée, nombreux se sont retrouvés à la place de la Gare, où des bougies étaient allumées, illuminant les drapeaux de la RDC en signe de protestation et de colère contre toutes ces guerres qui tendent à assombrir l’avenir et l’épanouissement du pays.