Congo : Trente-deux promoteurs de projets impulsés à Pointe-Noire

Congo : Trente-deux promoteurs de projets impulsés à Pointe-Noire

Les promoteurs de projets de Pointe-Noire impulsés par le Fonds d’impulsion, de garantie et d’accompagnement, FIGA, en partenariat avec les structures d’appui non financier, ont réussi leur incubation. La sortie officielle de cette cohorte a eu lieu le 12 août dernier sous l’égide de la ministre congolais des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Secteur informel, Jacqueline Lydia Mikolo, en présence des ministres en charge des mêmes secteurs venus de la République démocratique du Congo, RDC, du Togo et de la Côte d’Ivoire.

Trente-deux projets ont été sélectionnés dans les secteurs d’activités à haute valeur ajoutée et fort potentiel de création d’emplois, entre autres, l’agriculture, la pêche, l’élevage, la pisciculture, la transformation agro-alimentaire, les technologies de l’information et de la communication. « 45% de ces projets d’entreprises sont en développement, 55% en création. Le coût global en besoins de financement et fonds de roulement est chiffré à 1.147.000FCFA », a précisé le directeur général du Figa, Armel Fridelin Mbouloukoue.

Après une formation de deux mois donc, ces promoteurs de projets disposent des plans d’affaires bancables et attendent les crédits avec l’assurance du FIGA. Ce dernier apportera des garanties jusqu’à 80% en couverture de crédits accordés comme prévu dans le cadre de la convention d’octroi de garantie signée l’année dernière avec les banques et les établissements de microfinances.

A noter que le FIGA est une structure publique d’appui au développement des TPMEA, créée comme établissement public administratif par la loi n°23/2019 du 5 juillet 2019, dotée d’un fonds initial de quinze (15) milliards de Francs CFA par arrêté n° 14 327/MFB/MPMEASI du 5 novembre 2020 et destinée à apporter des réponses concrètes à la problématique d’accès des TPMEA aux services non financiers et financiers.