Lubumbashi : Surchauffe sur le marché, la rentrée scolaire sur le feu

Lubumbashi : Surchauffe sur le marché, la rentrée scolaire sur le feu

Lubumbashi chef-lieu de la province du Haut-Katanga vit dans une surchauffe de prix des objets classiques et des denrées alimentaires. Ce, à quelques jours de la rentrée scolaire édition 2022-2023. De familles ne savent pas à quel saint se fier.

Les prix des objets classiques et des denrées alimentaires n’ont pas arrêté de grimper à Lubumbashi, au détriment du panier de la ménagère.

« Il y a peu, un bidon d’huile végétale de 5 litres se négociait à 20.000 FC, aujourd’hui ça coûte 32.000 FC. Un sac de farine de 25kg qui revenait à 20.000 FC est passé aujourd’hui à 25.000 FC. Une rame de mpiodi (Thomson) 20+ de 40.000 FC passé à 50.000 FC.  Un petit sac à dos pour enfants qui coûtait 15.000 FC revient aujourd’hui à 23.500 FC. Comment s’en sortir ?! » s’est plaint un parent rencontré dans un marché de la ville.

Les craintes exprimées par certains parents se résument dans la difficulté que certaines familles risquent de connaître pour faire rentrer leurs enfants le jour « J »,, c’est-à-dire à la date du 5 Septembre prévue pour la rentrée scolaire.

Lire également : https://lesnews.cd/2022/08/27/rentree-scolaire-parents-et-commercants-dans-la-tourmente/

« Comment faire face au coût de la vie sans cesse grimpant avec le besoin actuel des préparatifs de la rentrée scolaire ? », s’est pratiquement exclamée une ménagère trouvée en plein marché.