Congo-Brazza : Une année scolaire différente attendue au Congo-Brazza

Congo-Brazza : Une année scolaire différente attendue au Congo-Brazza

L’année scolaire 2022-2023 attendue le 3 Octobre prochain au Congo-Brazza sera différente des autres. Dès la rentrée, en effet, les nouveaux programmes vont entrer en vigueur au CP1 et CP2 pour le primaire; 6e et 5e pour le collège en Mathématiques, Français, Sciences de la vie et de la terre. Les nouvelles écoles en construction devraient aussi ouvrir leurs portes. Actuellement, la formation permettant aux enseignants de s’imprégner de ces nouveaux programmes scolaires est également en cours.

Les supports pédagogiques seront gratuitement mis à la disposition des élèves. Un engagement d’améliorer le système éducatif par la réforme des programmes d’études salué par les partenaires et la communauté éducative. Une assurance donnée par le ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Jean Luc Mouthou.

D’après donc une note de service signée du ministre de tutelle en rapport avec cette année scolaire 2022-2023, la rentrée pédagogique aura lieu le 27 septembre. Les emplois du temps seront distribués aux enseignants par la suite. Du 30 septembre au 1er octobre, les élèves, parents d’élèves, le personnel enseignant et les syndicats vont prendre part aux opérations de salubrité, souligne la note de service signée du ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Jean Luc Mouthou.

Vue d’un des nouveaux lycées construits récemment au Congo-Brazzaville (Photo droits tiers)

Par ailleurs, le ministre Jean Luc Mouthou avait lancé les travaux de construction de quelques lycées à travers le pays, notamment à Inkouélé dans le département des Plateaux, Tchikapika dans la Cuvette, à Brazzaville et récemment à Pointe-Noire… Le but étant de rapprocher l’école des apprenants, de faciliter l’accès à l’éducation à tous les enfants de la République. Il s’agit également de résoudre l’épineux problème de pléthore qui mine le système éducatif avec un impact négatif sur les apprentissages. La majorité de ces établissements scolaires, dont les travaux avaient été lancés il y a quelques mois, devraient accueillir les élèves dès la rentrée prévue pour le 3 octobre.

Autant dire que la rentrée scolaire de cette année sera marquée non seulement par l’entrée en vigueur de nouveaux programmes, mais aussi de l’ouverture des lycées supplémentaires.

LesNews/AfricaPress