RDC-Belgique : Quel est le contenu du protocole d’accord sur le développement des relations bilatérales signé entre les deux pays ?

RDC-Belgique : Quel est le contenu du protocole d’accord sur le développement des relations bilatérales signé entre les deux pays ?

La République démocratique du Congo, RDC, et la Belgique, ont franchi une autre étape dans l’embelli de leurs rapports. La signature mardi 6 Septembre 2022 à Bruxelles, capitale belge, du protocole d’accord sur le développement des relations bilatérales entre le parlement Belge et congolais, en est l’illustration éloquente.

C’est le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia, qui a procédé à la pose de cette signature coté Rdc. Tandis que côté belge, c’est la présidente de la Chambre des représentants, Eliane Tillieux, qui était logiquement à la manœuvre.

A Bruxelles. Christophe Mboso N’Kodia, président de la Chambre basse du Parlement congolais et Eliane Tillieux, président de la Chambre des représentants du Parlement belge (Photo droits tiers)

Prenant la parole devant les députés belges, Mboso a remercié le Roi Philippe pour sa venue en RDC et sa prise de position contre l’agression rwandaise en RDC.

« Ce voyage devrait se faire en août dernier, mais les conditions politiques de mon pays n’ont pas permis. Mais néanmoins, on s’est forcé pour être présent aujourd’hui pour signer ce protocole d’accord. Je voudrais d’abord rendre hommage au Roi Philippe pour son voyage en RDC qui a été un grand réconfort pour nous Congolais meurtri par la guerre, spécialement par l’agression du Rwanda. De tous les états, le Roi est la seule autorité qui a pris position ouvertement contre l’agression rwandaise », a-t-il déclaré.

Concernant le protocole d’accord signé sur le développement des relations bilatérales, les grandes lignes se déclinent comme suit :

  • Renforcer des capacités des parlementaires et des administratifs ;
  • Développer des relations bilatérales par des échanges d’expérience et d’informations sur des questions d’intérêt commun ;
  • Échanger d’expérience en matière juridique et législative, en matière de contrôle parlementaire, d’administration parlementaire, de rapportage parlementaire, de technologie de l’information, de coopération avec la société civile, de communication parlementaire (information des citoyens et des relations avec les médias…) et de protocole parlementaire ;
  • Tout autre domaine relevant de la compétence des Parties et fixé d’un commun accord ;
  • Renforcer de la sécurité des parlementaires et officiels congolais et belges lors de leurs visites réciproques.
Les députés de la commission belge avec le Vice-premier ministre et ministre congolais des Affaires Etrangères Christophe Lutundula, à Kinshasa (Photo droits tiers)

Notons que tout ceci a lieu après que cinq députés belges membres de la commission spéciale de la Chambre, a effectué un séjour de travail en RDC. Cette délégation belge chargée de l’étude du passé colonial de la Belgique, a eu à cette occasion, à mener une consultation auprès d’acteurs congolais de plusieurs horizons.