Ce que la Jeunesse espère de son face à face ce mercredi avec Félix Tshisekedi

Ce que la Jeunesse espère de son face à face ce mercredi avec Félix Tshisekedi

Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi sera sauf imprévu face à la Jeunesse congolaise, ce mercredi 30 novembre 2022, à Kinshasa, comme cela était programmé. Une initiative du ministre de la jeunesse, de l’initiation à la nouvelle citoyenneté et la Cohésion nationale Yves Bunkulu Zola, que beaucoup de jeunes apprécient énormément.

Plusieurs questions seront au menu de ce face à face. Il s’agit notamment de la représentativité de jeunes dans les instances des prises de décision. Les jeunes veulent en effet être des acteurs à part entière dans le processus de développement de la République démocratique du Congo, Rdc. L’événement inédit de ce mercredi 30 Novembre aura le mérite entre autres de leur offrir l’occasion de s’exprimer en face du Chef de l’État Félix Tshisekedi et s’attendre à une suite favorable à court et moyen terme. La plupart de jeunes approchés par votre média a cette occasion semble émettre sur une même longueur d’ondes.

C’est notamment le cas de l’Union des jeunes catholique du Congo, UJCC, une structure de jeunes, laquelle par la voix de son coordonnateur national, ne s’est pas empêchée, à l’instar de plusieurs autres, de se réjouir de la prise en compte du plaidoyer de jeunes repris dans son projet dénommé «  Réussissons Ensemble par les jeunes ».

Pour lui donc, cette initiative témoigne de l’amélioration de la collaboration entre le pouvoir public et la jeunesse. « Ce rendez-vous se veut une opportunité pour la jeunesse toute tendance confondue afin de présenter ses attentes et ses frustrations en lieu et place de la course aux intérêts personnels soit d’une frange de la jeunesse, encore moins d’un seul camp politique », a-t-il déclaré.

L’occasion aussi pour l’UJCC de féliciter particulièrement le ministre de la Jeunesse, pour l’amplification de la voix des jeunes, à travers le Conseil national de la jeunesse, CNJ.