CHAN Algérie 2022 : Mauvaise entrée des Léopards. Pour quelle suite ?

CHAN Algérie 2022 : Mauvaise entrée des Léopards. Pour quelle suite ?

Pour son premier match de la phase des groupes, les Léopards de la République démocratique du Congo, RDC, ont fait piètre figure. Ce qui est peu rassurant pour la suite de la compétition.

Face à un adversaire sans étoile, la RDC déjà deux fois championne de cette compétition a concédé un match nul de zéro but ce samedi à Annaba pour leur entrée en lice à ce CHAN. Les Ougandais conduits par l’entraîneur Serbe Milutin Sredojević ont simplement manqué de chance pour remporte ce match, tellement ont dominé la rencontre. Les Léopards ont ainsi raté l’occasion de prendre une bonne avance en arrachant trois points avec une victoire. Hélas !

Après avoir été l’ombre d’eux-mêmes à la première mi-temps, les poulains du coach Otis Ngoma n’ont pas fait mieux à la seconde période. Une équipe congolaise dont les joueurs ont plus excellé notamment par de mauvais contrôle du ballon, de passes imprécises, de précipitations dans le jeu, de mauvaises démarcations et un manque de réalisme, comme si on avait affaire à des joueurs inexpérimentés. Alors que tous les joueurs alignés et ceux restés sur le banc de touche jouent pour la plupart dans de grands clubs congolais encore en compétitions africaines des clubs.

Lire également : https://lesnews.cd/2023/01/09/chan-algerie-2022-les-congolais-entre-espoirs-et-doutes/

La prochaine sortie des Léopards le mercredi 18 Janvier 2023 contre les Eléphants de Côte d’Ivoire risque de ne pas être une partie de plaisir pour les Congolais. Peut-être qu’Otis Ngoma et tout son staff technique ont encore un tour dans leur secret pour faire mieux à la prochaine.

Mais dans un domaine où le sérieux dans la préparation et ensuite dans l’engagement sur terrain sont de clés déterminants pour de bons résultats, croire au miracle est plus du monde de rêve. Peut-être qu’il faudra compter sur le douzième homme, les supporters congolais, annoncés en Algérie le mardi 17 Janvier.

Wait and see !